« Il y a trop de constructions dans le Jura »

Un projet de 140 appartements a récemment été présenté à l’assemblée communale de Clos du Doubs ...
« Il y a trop de constructions dans le Jura »

Un projet de 140 appartements a récemment été présenté à l’assemblée communale de Clos du Doubs. Il pourrait faire gonfler la dynamique immobilière déjà importante dans le canton

Le projet de « Résidence Taher » à Bassecourt prévoit la construction de trois immeubles, qui comporteront 42 appartements au total, une piscine, un espace bien-être et trois surfaces commerciales. (Photo: archives) Le projet de « Résidence Taher » à Bassecourt prévoit la construction de trois immeubles, qui comporteront 42 appartements au total, une piscine, un espace bien-être et trois surfaces commerciales. (Photo: archives)

Le parc immobilier jurassien s’apprête à prendre de l’épaisseur. Un projet comprenant la construction progressive de 140 logements a été présenté il y a un mois à l'assemblée communale de Clos du Doubs. Le chiffre peut paraître élevé pour une commune comprenant un peu plus de 1'300 habitants et dont le taux de vacance s’élève à 2.7%. Raphaël Neuschwander, directeur d’une agence immobilière jurassienne, nous a livré son regard sur les perspectives d’un tel projet. 

Raphaël Neuschwander : « La situation ne sera pas évidente »

Une dynamique immobilière en verve dans le Jura

La mouture de St-Ursanne vient par ailleurs s’ajouter à bon nombre de projets immobiliers conséquents dans le canton. Un projet de 89 logements à la place de l’ancienne poste de Delémont, 42 appartements à Bassecourt ou encore la construction de huit immeubles locatifs à Boécourt devraient voir le jour prochainement. Est-ce trop pour le canton du Jura ? La réponse de Raphaël Neuschwander.

Raphaël Neuschwander : « Les logements neufs sont trop chers »

En outre, selon Raphaël Neuschwander, la fiscalité jurassienne empêche des personnes issues d’autres cantons de venir garnir les logements jurassiens. Enfin quant à craindre une bulle immobilière dans le Jura, Raphaël Neuschwander répond par la négative. Aucune surchauffe des prix n’est selon lui constatée à l’heure actuelle. /ygo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus