Budget déficitaire à Haute-Sorne

Les prévisions financières tablent sur un déficit de 603'000 francs pour cette année. L’impact ...
Budget déficitaire à Haute-Sorne

Les prévisions financières tablent sur un déficit de 603'000 francs pour cette année. L’impact de la RFFA devrait toutefois rester limité pour la commune fusionnée

Photo d'illustration (BNS) Photo d'illustration (BNS)

Le budget de Haute-Sorne reste dans les chiffres rouges. Présentées vendredi matin, les prévisions financières pour l’année en cours prévoient un déficit de 603'000 francs dans le compte général, contre 904'000 francs en 2019. Les autorités reconnaissent que l’excédent de charges est important, mais précisent que le résultat a été obtenu sans puiser dans les réserves.

À la différence d’autres grandes communes, Haute-Sorne ne devrait pas voir baisser les recettes provenant de l’impôt des personnes morales, ni celles des personnes physiques. Au contraire, une légère hausse est prévue pour ces deux postes du budget, malgré la réforme fiscale des entreprises. Le conseiller communal en charge des finances a estimé qu’il s’agissait de prévisions réalistes. Etienne Dobler a rappelé que la commune se basait sur les résultats de deux années précédentes et les indications du Service cantonal des contributions pour les établir. Si les effets de la RFFA restent limités cette année, les autorités craignent une diminution conséquente des revenus issus de l’impôt des personnes physiques à partir de 2021.

Ce budget 2020 est le premier réalisé selon le nouveau modèle comptable MCH2. Comme dans toutes les communes jurassiennes, sa mise en application a impliqué une refonte complète des plans comptables. Au résultat du compte général s’ajoute désormais celui des services communaux. Pour Haute-Sorne, le compte global affiche ainsi un déficit de 380'900 francs. 


Des investissements à hauteur de dix millions

Les autorités prévoient, par ailleurs, des investissements dépassant légèrement les dix millions de francs pour 2020. Les nouvelles installations du stade des Grands-Prés à Bassecourt et l’implantation de la Maison de l’enfance à Courfaivre figurent parmi les projets les plus importants.

Le budget 2020 sera traité par le Conseil général de la commune fusionnée lors de sa séance de mardi. /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus