Les Verts veulent des actions sur le parc automobile jurassien

Le député Baptiste Laville a déposé deux interventions la semaine dernière au Parlement jurassien ...
Les Verts veulent des actions sur le parc automobile jurassien

Le député Baptiste Laville a déposé deux interventions la semaine dernière au Parlement jurassien concernant les voitures

Photo d'illustration (archives) Photo d'illustration (archives)

Les voitures doivent être différenciées en fonction de leur impact sur le climat. Le député Baptise Laville a déposé une motion la semaine dernière au Parlement jurassien. L’élu des Verts demande au Gouvernement de mettre en place un système de macarons. Un système qui ferait suite à une autre motion acceptée l’an dernier par le législatif et instaurant une taxation annuelle différenciée selon les émissions de CO2. Ces stickers, déjà utilisés à Genève ou en Allemagne, permettraient, selon Baptiste Laville, de stimuler les clients dans leurs achats. 


Stopper l’augmentation du nombre d’immatriculations

Baptiste Laville incite également le Gouvernement à réfléchir au nombre de véhicules motorisés dans un postulat. Il met en avant que 65'200 véhicules sont immatriculés dans le canton du Jura, soit deux fois plus qu’en 1990. Pour le député de Porrentruy, cette augmentation « continuelle et inaltérable » est problématique. L’élu estime que les efforts de l’exécutif pour promouvoir la mobilité douce ne sont pas suffisants. Selon lui, plusieurs leviers sont encore à disposition. Baptiste Laville évoque notamment la mise en place d’un soutien financier pour l’achat d’un AG contre une remise de plaque, la baisse des prix des transports publics ou encore l’imposition de plans de mobilité pour les entreprises.

Le député demande donc au Gouvernement d’étudier les mesures à prendre pour atteindre des objectifs de réductions des immatriculations dans le canton du Jura. /lge


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus