Une micro-déchetterie sur la table des autorités de Basse-Allaine

Un projet de micro-déchetterie a été présenté la semaine dernière au Conseil communal de la ...
Une micro-déchetterie sur la table des autorités de Basse-Allaine

Un projet de micro-déchetterie a été présenté la semaine dernière au Conseil communal de la commune fusionnée car la situation actuelle n’est pas satisfaisante

La problématique des déchets sera-t-elle gérer au niveau micro-régionale? La problématique des déchets sera-t-elle gérer au niveau micro-régionale?

La commune de Basse-Allaine, comme d’autres, se penche sur la problématique des déchets. Une entreprise de génie civile a présenté la semaine dernière au Conseil communal un projet de déchetterie micro-régionale. Implanté aux abords de la gare de Courtemaîche, le centre de tri pourrait évacuer les déchets par le rail. Le concept obligerait toutefois à fermer les éco-points, source de nombreux problèmes dans la commune fusionnée, selon son maire Thierry Crétin. Sans surveillance, les éco-points sont souvent confrontés à des incivilités.

De plus, une nouvelle loi cantonale sur les déchets et sites pollués, qui doit être présentée ce printemps au Parlement, pourrait entrer en vigueur l’année prochaine. En lien avec la nouvelle ordonnance fédérale, cette loi entérine le principe du pollueur-payeur pour les déchets encombrants et les déchets verts. Les communes devront donc trouver des solutions pour respecter cette nouvelle réglementation.


En attente du SIDP

Pour que le projet de déchetterie micro-régionale soit viable, il faudrait au moins 4'000 habitants. Le conseil communal de Basse-Allaine attend donc la première rencontre convoquée par SIDP. Ce mercredi, le Syndicat intercommunal du district de Porrentruy dressera un état des lieux des attentes et besoins des communes du district, alors qu’un projet de déchetterie régionale avait été abandonné en 2016. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus