« Pas de neige, pas de salaire »

Les particuliers appelés en renfort pour le déneigement des routes cantonales et communales ...
« Pas de neige, pas de salaire »

Les particuliers appelés en renfort pour le déneigement des routes cantonales et communales sont au chômage technique cette année. L’absence de neige les prive ainsi d’importants revenus financiers

Les tracteurs équipés par Hans-Ruedi Röthenmund ont passé une grande partie de leur hiver dans le garage... Les tracteurs équipés par Hans-Ruedi Röthenmund ont passé une grande partie de leur hiver dans le garage...

Mais où sont passés les chasse-neige ? En l’absence d’or blanc en cette saison d’hiver, de nombreux privés sont contraints de laisser leur engin au garage. Une absence de rentrées financières pour de nombreux agriculteurs ou particuliers, qui sont normalement mandatés par le canton et les communes en vue du déneigement des routes. Le manque à gagner pour eux se monte à plusieurs dizaines de milliers de francs. « Qui dit pas de travail, dit pas de revenu », a résumé Christophe Baume, agriculteur à la tête d’une entreprise agricole aux Bois et chargé du déneigement à Montfaucon.

« En 21 ans de déneigement, c’est pour moi l’année la plus mauvaise »

En cas d’hiver très blanc, l’enveloppe versée aux particuliers par le canton peut atteindre près de 600'000 francs. Cette année, les montants distribués devraient s'élever à environ 180'000 francs, nous a indiqué Dominique Brahier, adjoint au chef de la Section de l'entretien des routes du canton du Jura. /ygo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus