Tramelan : des champignons dans l’Hôtel de Ville

Une moisissure, l’aspergillus fumigatus, a pris racine dans le local des archives du bâtiment ...
Tramelan : des champignons dans l’Hôtel de Ville

Une moisissure, l’aspergillus fumigatus, a pris racine dans le local des archives du bâtiment, ce qui a provoqué des désagréments pour des employés municipaux

Le local des archives a déjà été traité. Il faut désormais que le législatif valide un nouveau crédit pour que les travaux puissent continuer. Le local des archives a déjà été traité. Il faut désormais que le législatif valide un nouveau crédit pour que les travaux puissent continuer.

L’Hôtel de Ville de Tramelan a accueilli une nouvelle forme de vie. Des champignons, du type aspergillus fumigatus, ont été retrouvés dans le local des archives au sous-sol du bâtiment. Leurs émanations ont provoqué, l’an dernier, des éternuements à répétition chez deux employés dont les bureaux se trouvent justes au-dessus.

Responsable des bâtiments publics, le conseiller municipal André Ducommun explique qu’à l’origine, les autorités suspectaient les produits ménagers d’être à l’origine de ces problèmes. Elles ont toutefois mandaté une entreprise neuchâteloise pour inspecter les lieux. Cette dernière a rapidement trouvé la cause : des infiltrations d’eau dans le local des archives qui ont permis au champignon de proliférer. La firme l’a donc éliminé. Sans cette action, des atteintes plus graves pour la santé étaient à craindre. Plusieurs zones autour de la pièce en question ont aussi été traitées, tout comme l’enveloppe extérieure.

Ces travaux ont pu être menés dans le cadre de la rénovation de l’Hôtel de Ville, déjà prévue dans le plan financier. Le Conseil municipal devra toutefois soumettre une demande de crédit supplémentaire d’environ 150'000 francs au Conseil général lors de sa séance d’avril. D’ici là, les travaux sont suspendus. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus