Pas de cas avéré de coronavirus dans le Jura

Plusieurs cas suspects ont été testés ces derniers jours mais aucun ne s'est révélé positif ...
Pas de cas avéré de coronavirus dans le Jura

Plusieurs cas suspects ont été testés ces derniers jours mais aucun ne s'est révélé positif. Mais vendredi après-midi, les acteurs de la santé et les autorités se sont dit prêts à renforcer leur dispositif 

Nicolas Pétremand, chef du service jurassien de la santé publique, Jacques Gerber, ministre jurassien de la santé et Yannick Mercier, directeur médical de l'HJU, se sont exprimés vendredi après-midi au sujet du coronavirus. Nicolas Pétremand, chef du service jurassien de la santé publique, Jacques Gerber, ministre jurassien de la santé et Yannick Mercier, directeur médical de l'HJU, se sont exprimés vendredi après-midi au sujet du coronavirus.

Les autorités et acteurs de la santé dans le Jura se sont réunis vendredi après-midi et ont annoncé qu'il n'y a, pour l'heure, pas de cas de coronavirus dans le Jura. Plusieurs cas suspects ont été testés, mais aucun ne s'est révélé positif. Le dispositif cantonal de lutte contre le coronavirus est toutefois prêt à être renforcé. L'Etat-Major cantonal de conduite, qui réunit les différents acteurs de la santé, de la sécurité, des secours et des infrastructures dans le Jura,  s'est réuni vendredi matin et se retrouvera à intervalles réguliers pour effectuer des états des lieux de la situation.


Dispositif renforcé si un cas de coronavirus est décelé

Des premières mesures ont été mises sur pied ces derniers jours dans le Jura, sous l’égide du médecin cantonal, du Service de la santé publique et avec l’implication de l’Hôpital du Jura. Face à l’épidémie, et en accord avec les mesures prises par la Confédération vendredi, le Jura veut pouvoir contenir la propagation du virus. Il prévoit une montée en puissance de son dispositif dès l’apparition d’un cas positif sur le territoire cantonal. Un dispositif qui respecte strictement les recommandations de l’Office fédéral de la santé public (OFSP).Des fermetures de classes et de lieux d’accueil extra-scolaires pourraient alors être envisagées, et des espaces spécifiques seraient libérés dans les hôpitaux. L’activation du plan cantonal pandémie serait effective avec des rôles précis attribués à chaque partenaire. 

Les précisions de François Comte :

Les urgences de Porrentruy seront fermées samedi et dimanche

En cas de présence de symptômes grippaux et d’un passage récent dans une région à risque (Chine, Iran, Corée du Sud, Singapour, Lombardie, Piémont, Vénétie), il faut contacter son médecin. Les autorités et acteurs de la santé rappellent qu’il faut éviter de se rendre ou d’appeler les urgences de l’Hôpital du Jura.

Selon Yannick Mercier, directeur médical de l’Hôpital du Jura, « il faut vraiment éviter d’engorger le système des urgences, car c’est beaucoup d’organisation au niveau de l’hygiène pour se faire dépister. Il est nécessaire de se renseigner auprès de son médecin traitant avant de le faire. » Samedi et dimanche, les urgences de Porrentruy seront fermées. Le personnel sera rapatrié à Delémont pour éviter d'être débordé et pouvoir répondre aux appels et aux besoins de dépistage. Yannick Mercier rappelle aussi que dans 80% des cas, la maladie est bénigne. Dans les 20% de cas hospitalisés, seuls 5% a vraiment des risques… mais en général, ce sont des personnes qui souffrent déjà d’autres problèmes de santé. /comm-cto

Yannick Mercier : « Pour l’instant, la situation est sous contrôle »

Pour rappel, l’OFSP a mis à disposition une hotline pour la population: 058 463 00 00 et une autre pour les voyageurs: 058 464 44 88

Jacques Gerber, ministre jurassien de la santé, détaille les mesures prises par le canton dans le Journal de 18h :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus