Berne n’impose pas une nouvelle condition au vote de Moutier

L’abrogation des articles 138 et 139 de la Constitution jurassienne ne sera pas une condition ...
Berne n’impose pas une nouvelle condition au vote de Moutier

L’abrogation des articles 138 et 139 de la Constitution jurassienne ne sera pas une condition à l’organisation du nouveau vote de Moutier. Le Grand Conseil a refusé une motion en ce sens mardi

Le Grand Conseil a rejeté la motion par 68 voix contre 58 et sept abstentions. Le Grand Conseil a rejeté la motion par 68 voix contre 58 et sept abstentions.

Berne ne demandera pas immédiatement la suppression des articles 138 et 139 de la Constitution jurassienne. Le Grand Conseil a rejeté mardi une motion de la majorité de la Députation francophone par 68 voix contre 58 et sept abstentions. Le texte demandait à ce que l’abrogation de ces articles, qui font référence à une possible réunification du Jura historique, soit une condition formelle au nouveau vote de Moutier. La majorité du législatif s’est toutefois rangée derrière le Conseil-exécutif. Les élus ont estimé qu’imposer une nouvelle condition au scrutin représenterait un risque judiciaire et pourrait grandement retarder l’organisation du vote. Pour la majorité, la garantie que ces articles soient supprimés après le scrutin est suffisante. /mdu



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus