Fête de la solidarité en préparation à St-Imier

La 9e édition a posé ses valises dans le Jura bernois. Jusqu’en juillet, l’école secondaire ...
Fête de la solidarité en préparation à St-Imier

La 9e édition a posé ses valises dans le Jura bernois. Jusqu’en juillet, l’école secondaire imérienne sensibilise ses élèves aux interrelations mondiales et à leurs inégalités à travers divers ateliers

Une classe participe à une variation du jeu des chaises musicales pour illustrer la densité de population dans les différents continents. (photo : école secondaire de St-Imier) Une classe participe à une variation du jeu des chaises musicales pour illustrer la densité de population dans les différents continents. (photo : école secondaire de St-Imier)

« Sensibiliser au développement, à la coopération et à la solidarité » : c’est le but de la Fête de la solidarité. La 9e édition se tiendra le 2 juillet à l’école secondaire de St-Imier (ESSI). Elle est organisée tous les deux ans et proposée aux écoles du Jura bernois et du Jura par la Fédération interjurassienne de coopération et de développement (FICD). Ses organisateurs rappellent volontiers qu’elle n’est pas qu’une fête ponctuelle, mais tout un processus qui débute en janvier pour se conclure par l’événement-phare.

Isabelle Boegli, secrétaire générale de la FICD :

Pour l’ESSI, l’occasion est belle de développer chez ses élèves les notions d’altérité et de solidarité, ainsi que de les sensibiliser au développement durable. A travers divers ateliers, ils pourront étudier les interactions entre les différentes parties du monde et leurs conséquences.

Domenico Di Paolo, directeur de l’école secondaire de St-Imier :

La FICD est une association faîtière qui regroupe 34 ONG œuvrant dans la coopération au développement. La plupart sont de taille modeste et gérées par des bénévoles. Elles sont toutes basées dans le canton du Jura et dans la partie francophone du canton de Berne.

La FICD vit des temps difficile avec la remise en question du financement par l’Etat de la coopération au développement. Il est par exemple question dans le canton de Berne de la supprimer de la liste des domaines d’affectation du Fonds de loterie. Isabelle Boegli :

/dsa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus