Subventionner un projet pour les communes taignonnes

Le syndicat des communes des Franches-Montagnes a choisi jeudi soir de la demande qu’il soumettrait ...
Subventionner un projet pour les communes taignonnes

Le syndicat des communes des Franches-Montagnes a choisi jeudi soir de la demande qu’il soumettrait à l’Association jurassienne des communes. La proposition du comité a été suivie : c’est la double halle de gymnastique de l’Hôtel CristaL qui a été retenue

Le projet qui sera soumis à l'AJC est la double halle de gymnastique, qui devrait voir le jour près de l'Hôtel CristaL, à Saignelégier. Le projet qui sera soumis à l'AJC est la double halle de gymnastique, qui devrait voir le jour près de l'Hôtel CristaL, à Saignelégier.

Les maires francs-montagnards veulent une subvention pour la double halle à Saignelégier. Les membres du syndicat des communes des Franches-Montagnes (SCFM) se sont mis d’accord jeudi soir, lors d’une assemblée qui s’est tenue aux Enfers : ils soumettront la demande à l’Association jurassienne des communes (AJC). Celle-ci dispose d’un fonds qui lui permet de subventionner un projet dans chaque district, à hauteur de 200'000 francs. Le comité du syndicat a proposé la future halle de gymnastique, car le projet profitera directement aux communes. Le président du SCFM et maire du Bémont, André Tschudi, estime qu’il tient la route :

Un autre projet a été soumis à l’Association jurassienne des communes : il vise à l’aménagement du site de l’étang de la Gruère. L’assemblée de l’AJC aura le dernier mot.

Parmi les autres points abordés jeudi soir :

  • Le président de la commission des baux à loyer des Franches-Montagnes a présenté son rapport pour 2019.
  • L’association Franches-Energie a soumis une proposition, qui sera discutée par les membres du syndicat : elle souhaite implanter des panneaux photovoltaïques sur le toit du centre de déchets carnés, à Montfaucon. En échange de l’autorisation, les communes auront droit à une réduction sur les tarifs de l’énergie produite. Une coopérative a par ailleurs été créée par Franches-Energie pour mener à bien ce projet.
  • Le groupe de travail qui planche sur l’inscription des Franches-Montagnes au patrimoine mondial de l’UNESCO a également fait un rapport. Comme les démarches sont longues et compliquées, les responsables souhaitent, en parallèle, créer un centre d’interprétation pour promouvoir le patrimoine de la région, et renforcer son attrait touristique. Une association sera constituée dans ce but.
  • Les comptes 2019 n’ont pas été présentés, car des erreurs ont été constatées. Ce point a été repoussé à la prochaine assemblée, en mai.
  • Les membres du SCFM ont finalement accepté de donner compétence au comité pour l’acquisition d’une parcelle au Noirmont, et de proposer à leurs législatifs de lui céder le droit d’emption sur cette parcelle. L’idée est d’accélérer les démarches, qui sont liées à la création d’une zone d’activité d’intérêt cantonal.
  • A la fin de l’assemblée, le maire du Noirmont, Claude Kilcher, a par ailleurs annoncé qu’une antenne de prévention devrait voir le jour après l’agression survenue en fin d’année à l’espace Jeunes des Franches-Montagnes. Ses homologues lui ont témoigné leur soutien moral. /nbe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus