« On fera certainement moins d’entrées »

L’univers du 7e art est quelque peu chamboulé ces derniers temps en raison du report des dates ...
« On fera certainement moins d’entrées »

L’univers du 7e art est quelque peu chamboulé ces derniers temps en raison du report des dates de sorties de certains films très attendus

Les salles de cinéma risquent de sonner un peu creuses ce printemps. (Image d'illustration) Les salles de cinéma risquent de sonner un peu creuses ce printemps. (Image d'illustration)

Le monde du cinéma est aussi victime du coronavirus. Le nouveau James Bond, Mourir peut attendre, Pinocchio, La Daronne ou encore Miss ont tous vus leur sortie repoussée à une date ultérieure en raison de l’épidémie. « Des films très attendus par les fans et les caissiers des cinémas, qui espéraient remonter le niveau financier d’une année jusque-là difficile », a concédé Daniel Chaignat, président de la coopérative des cinémas du Cinématographe de Tramelan et du Royal de Tavannes. Selon le Tramelot, le report de ces projections représente forcément un manque à gagner. Une période creuse seulement « momentanée », dans la mesure où « le succès sera simplement reporté ». /ygo

Daniel Chaignat : « Autant sortir un film quand le public est prêt à venir »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus