Le Jura adapte sa stratégie pour atténuer les effets du coronavirus

Le canton s’aligne sur les directives de la Confédération. Le dépistage sera désormais axé ...
Le Jura adapte sa stratégie pour atténuer les effets du coronavirus

Le canton s’aligne sur les directives de la Confédération. Le dépistage sera désormais axé sur certaines catégories de personnes alors que les mesures d’isolement sont légèrement revues 

Les autorités ont fait le point mardi matin sur l'évolution du coronavirus dans le Jura. Les autorités ont fait le point mardi matin sur l'évolution du coronavirus dans le Jura.

La stratégie de lutte contre le coronavirus subit quelques ajustements dans le canton du Jura. Le dispositif a été adapté aux nouvelles directives mises en place par la Confédération et à l’évolution rapide de l’épidémie en Suisse. Les autorités ont indiqué mardi matin que les efforts s’orientent désormais vers une atténuation des effets du Covid-19 dans la population générale et la protection des personnes vulnérables. Pour l’instant, le canton ne compte que quatre cas confirmés de coronavirus. 


Des tests davantage ciblés

Concrètement, la population non-vulnérable qui présente de potentiels symptômes ne sera plus testée. Le dépistage sera concentré sur les personnes qui montrent des symptômes sévères ou un risque accru de complications, ainsi que sur les professionnels de la santé qui travaillent dans une structure de soins. Ainsi, les personnes non testées avec des symptômes grippaux doivent désormais simplement rester à domicile tant qu’elles sont malades et encore deux jours après leur rétablissement. 


L’isolement adapté

Les règles d’isolement des malades confirmés sont également adaptées. Si leur état général le permet, ils restent à la maison jusqu’à 48 heures après la fin des symptômes. Les cas sévères sont hospitalisés et de retour à domicile dès que leur état clinique le permet ou 48 heures après la fin des symptômes. Les personnes qui vivent sous le même toit qu’un cas avéré de Covid-19 sont appelées à rester chez elles pendant 5 jours après le début des symptômes de la personne malade. Elles doivent rester attentives à leur état de santé, éviter d’entrer en contact avec des personnes à risque accru de complications et s’auto-isoler en cas de symptômes.

Les explications de Nicolas Pétremand, chef du Service de la santé publique 

L’Hôpital du Jura se prépare

Face à l’évolution de l’épidémie, l’Hôpital du Jura a déjà pris certaines mesures pour garantir une prise en charge adéquate des malades. Selon le directeur médical de l’établissement, Yannick Mercier, l’H-JU fait face à deux dangers : une pénurie éventuelle de personnel et un afflux important de personnes malades. Pour l’instant, la situation est sous-contrôle car aucune personne contaminée n’est, pour l’instant, hospitalisée à l’Hôpital du Jura. Des contacts ont toutefois été pris avec les jeunes retraités et les écoles qui forment des soignants pour venir renforcer, le cas échéant, le personnel médical.

De manière générale, les personnes présentant des symptômes grippaux sont priées de ne pas se rendre dans les EMS ou les hôpitaux, même si elles ont un rendez-vous programmé. Il est conseillé d’appeler les médecins pour savoir si la consultation doit être maintenue ou reportée. /alr 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus