Interdiction des visites dans les EMS et à l'H-JU

Il s'agit d'une interdiction de principe prise par les autorités cantonales de la santé pour ...
Interdiction des visites dans les EMS et à l'H-JU

Il s'agit d'une interdiction de principe prise par les autorités cantonales de la santé pour préserver les personnes âgées. Des exceptions sont prévues

Les EMS et les hôpitaux prennent des mesures pour protéger les plus fragiles. (Photo : H-JU). Les EMS et les hôpitaux prennent des mesures pour protéger les plus fragiles. (Photo : H-JU).

Le canton du Jura met en place de nouvelles mesures pour préserver les personnes âgées du coronavirus. Les autorités cantonales ont pris la décision de principe d’interdire les visites dans les établissements médico-sociaux, les unités de vie de psychogériatrie et à l’Hôpital du Jura. La mesure entre en vigueur ce jeudi et des exceptions sont prévues, notamment dans les situations qui nécessitent la présence d’un proche. Au maximum trois personnes par résident d’EMS pourront être autorisées à rendre visite mais des critères stricts concernant leur état de santé devront être vérifiés par l’institution. Le canton du Jura préconise toutefois une souplesse pour les situations de fin de vie. Des mesures concernant le personnel ont aussi été précisées et il est vivement recommandé aux institutions de ne pas ouvrir leur restaurant aux personnes externes.

Quant aux centres de jour, ils peuvent poursuivre leur activité mais les établissements et les collaborateurs doivent faire preuve de vigilance. Les personnes qui présentent des symptômes ou une suspicion de covid-19 ne doivent pas se rendre dans des structures de ce type. Ce type de visiteurs doit aussi reporter sa venue dans des appartements protégés. 


Visites interdites aussi à l’H-JU

L’Hôpital du Jura a également décidé de proscrire les visites sur ses différents sites. Des exceptions sont également possibles pour les situations qui nécessitent la présence d’un proche. C’est le cas pour le secteur des soins palliatifs. Les autres exceptions concernent la maternité. Les papas peuvent visiter leur conjointe et leur bébé mais pas les autres membres de la famille. La dernière dérogation touche la pédiatrie où seuls les parents peuvent se rendre au chevet de leur enfant. /comm-fco-rch

Des exceptions sont toutefois prévues, comme l'explique Nicolas Pétremand, chef du Service de la santé publique :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus