Norbert Valley acquitté

Le pasteur loclois qui avait recueilli un sans-papiers a été blanchi devant la justice, jeudi ...
Norbert Valley acquitté

Le pasteur loclois qui avait recueilli un sans-papiers a été blanchi devant la justice, jeudi à La Chaux-de-Fonds. Le Tribunal des Montagnes et du Val-de-Ruz estime qu'il n'a pas enfreint la Loi sur les étrangers

Norbert Valley et son avocat Olivier Bigler (à gauche) ont su faire pencher la cour en leur faveur. Norbert Valley et son avocat Olivier Bigler (à gauche) ont su faire pencher la cour en leur faveur.

La justice neuchâteloise blanchit Norbert Valley. Le pasteur loclois qui avait accueilli illégalement un sans-papiers dans son église a été acquitté, ce jeudi par le Tribunal des Montagnes et du Val-de-Ruz.

Alors qu’il était prévenu d’avoir facilité un séjour illégal et risquait 10 jours-amende à 100 francs, Norbert Valley a finalement été relaxé. Dans son jugement, le tribunal a estimé que le pasteur n'avait pas enfreint l'article 116 de la Loi fédérale sur les étrangers.

Selon le juge, en permettant à un sans-papiers de venir occasionnellement dormir au sein de l'église et de se servir dans un frigo, Norbert Valley n'a pas fait preuve d'une aide ininterrompue. En effet, il n’y a pas d’infraction si l’engagement n’est pas continu sur trois mois. Dans le cas du pasteur loclois, il s’agit d’une aide ponctuelle et occasionnelle. Pour Norbert Valley, ce jugement est une demi-victoire:

Salle comble

C’est dans une salle bondée, que la cause Norbert Valley a été entendue. En raison du coronavirus, sa capacité avait été réduite de moitié. Mais les partisans de Norbert Valley se sont donnés rendez-vous à la chapelle du secours à La Chaux-de-Fonds pour suivre le procès grâce aux réseaux sociaux.

Interrogé lors de l’audience, le pasteur a avancé : « j’aide chacun, c’est un précepte d’évangile. Je n’aimerais pas que Dieu me dise un jour : qu’est-ce que tu as fait de ton frère ? ». Et de répondre au juge qui lui demandait s'il pouvait récidiver : « Dans un cas de détresse, je recommencerais. »


Personnalité exemplaire

Durant la matinée, les témoignages se sont attardés sur la personnalité de Norbert Valley et de son humanité. Selon la majorité des intervenants, le pasteur donne tout pour les autres. Il ne fait pas de différence de religions, de couleurs ou de statut social. Présent en qualité de témoin, l’ancien conseiller national PLR Claude Ruey en a, lui, profité pour dénoncer la Loi sur les étrangers et ce fameux article 116 :

Plaider l'acquittement

Dans leurs plaidoiries, les avocats de la défense ont avancé que Norbert Valley vouait sa vie aux autres. Selon les avocats: « Condamner les personnes qui aident les sans-papiers de manière si altruiste est contre-productif surtout qu’une condamnation ne servirait aucun objectif concernant la politique migratoire ». Et reprendre cette phrase de l’un des témoins: « On a affaire à un pasteur et non à un passeur. »

Finalement, ces arguments ont séduit le tribunal qui n'a pas suivi le Ministère public. Norbert Valley est, lui,  acquitté. Le Ministère public a 30 jours pour faire appel. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus