L’état de nécessité décrété dans le Jura : interdiction des rassemblements de plus de 5 personnes

Le Gouvernement jurassien prend de nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus et décide ...
L’état de nécessité décrété dans le Jura : interdiction des rassemblements de plus de 5 personnes

Le Gouvernement jurassien prend de nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus et décide d’interdire les rassemblements de plus de 5 personnes

Le Gouvernement jurassien a tenu une nouvelle conférence de presse mardi en fin de journée. Le Gouvernement jurassien a tenu une nouvelle conférence de presse mardi en fin de journée.

Le Gouvernement jurassien décrète l’état de nécessité. Il a tenu mardi en fin de journée une conférence de presse pour dévoiler de nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus. L’exécutif - qui a siégé en vidéoconférence - a déclenché l’article 60 de la Constitution cantonale. Le texte lui permet de prendre des dispositions spéciales en cas de guerre ou de catastrophe. Pour le Gouvernement, le covid-19 oblige la population à adapter complètement son mode de vie et à limiter au maximum les contacts physiques. Actuellement, 23 cas ont été recensés dans le Jura contre 8 samedi et 16 lundi. Il ne s'agit toutefois pas de cas graves à l’heure actuelle. Le président du Gouvernement jurassien, Martial Courtet, était en direct mardi dans le journal de 18h de RFJ pour parler des différentes mesures prises par l'exécutif cantonal. 

Martial Courtet évoque la décision de décréter l'état de nécessité 

Interdiction des rassemblements de plus de 5 personnes

Tous les rassemblements publics, privés ou religieux de plus de cinq personnes sont interdits, à l’extérieur comme à l’intérieur. Des exceptions sont accordées aux ménages de plus de cinq personnes et aux réunions professionnelles strictement nécessaires.

Le commandant de la police cantonale jurassienne, Damien Rérat, explique comment ses hommes vont faire respecter ces dispositions

Mesures à prendre dans les commerces

Les commerces vendant des produits alimentaires ou des biens de consommation courante peuvent rester ouverts, à condition de ne pas offrir d’autres biens ou services. En cas de forte affluence et/ou de regroupements de clients, des dispositions doivent être prises pour filtrer les personnes et les faire attendre à l’extérieur, dans une file, en respectant une distance de deux mètres minimum. 

Mesures pour les entreprises

Les entreprises privées sont invitées à réduire leurs activités au strict nécessaire et doivent respecter les mesures de l’Office fédéral de la santé publique.

Le ministre jurassien de l'économie, Jacques Gerber, précise qu'il ne s’agit toutefois pas d’une mise à l’arrêt total de l’économie du canton  

Gardes d'enfants

Quant aux structures d’accueil de l’enfance, le Gouvernement jurassien a dû adapter ses mesures en raison des décisions prises par la Confédération. Les enfants qui ne peuvent pas bénéficier d’une solution de garde privée pourront être pris en charge, mais la priorité est donnée aux enfants des personnes mobilisées dans la lutte contre le coronavirus et à ceux dont le placement est ordonné ou recommandé par les autorités ou services sociaux. 

La ministre de l'intérieur, Nathalie Barthoulot, explique pourquoi les mesures ont été adaptées

L’armée sollicitée

Le canton du Jura va, par ailleurs, aussi demander du soutien à l’armée. Le commandant de la police cantonale jurassienne et chef de l’Etat-major cantonal de conduite, Damien Rérat, a indiqué qu’une demande sera envoyée mercredi. /cto-fco-alr 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus