Lajoux patientera pour élire son maire

Les citoyens de la commune franc-montagnarde devaient se rendre aux urnes dimanche, mais les ...
Lajoux patientera pour élire son maire

Les citoyens de la commune franc-montagnarde devaient se rendre aux urnes dimanche, mais les nouvelles directives fédérales liés au Covid-19 les en empêchent. Le vice-maire François Brahier-Jeckelmann assure l’intérim

Lajoux fonctionne toujours sans maire. (Photo : archives) Lajoux fonctionne toujours sans maire. (Photo : archives)

Les votations et élections sont annulées jusqu’à nouvel ordre dans toute la Suisse à cause de la pandémie de nouveau coronavirus. Lajoux reste ainsi sans maire, alors qu’une élection libre était prévue dimanche 29 mars. Le vice-maire, qui a repris la tête de la commune en janvier, voit son mandat se prolonger indéfiniment.

Lorsque l’ancien maire de Lajoux, Samuel Gerber, a annoncé sa démission, fin 2019, c’est le vice-maire François Brahier-Jeckelmann qui l’a remplacé, en laissant au passage un siège vacant au conseil communal. Un intérim qui se prolonge, et on ne sait pas jusqu’à quand. Pour l’instant, l’exécutif de la commune franc-montagnarde arrive à tout gérer, d’autant que celle-ci traverse une période plutôt calme, Covid-19 oblige. Seul problème, jeudi dernier, le conseil communal expliquait aux habitants, via un tout-ménage, que les élections étaient maintenues. Il doit aujourd’hui leur envoyer un avis contradictoire.

Au-delà de ces tracasseries administratives, François Brahier-Jeckelmann note que la principale difficulté est de ne rien pouvoir programmer. Il dit attendre que la situation se stabilise pour prévoir de nouvelles élections. Même constat pour l’assemblée communale, qui était prévue le 5 mars : le maire ad intérim ne sait pas quand elle pourra se tenir.

A noter également que la commune de Lajoux a fermé sa déchetterie et sa place de jeux. /nbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus