De l’aide pour les personnes qui ont des troubles psychiatriques

Face au Covid-19, les autorités sanitaires du Jura ont mis sur pied un fonctionnement d’accès ...
De l’aide pour les personnes qui ont des troubles psychiatriques

Face au Covid-19, les autorités sanitaires du Jura ont mis sur pied un fonctionnement d’accès à des soins aigus dans des délais très courts

Les personnes qui souffrent de troubles psychiatriques doivent être protégées durant la pandémie de Covid-19. Les autorités sanitaires du canton du Jura veulent donc leur permettre d’accéder rapidement à des soins aigus sans trop perturber le service des urgences de l’Hôpital du Jura.

Pour les adultes, un Centre de crise est désormais ouvert dans les locaux de l’Hôpital psychiatrique de jour à Delémont. Une écoute thérapeutique est proposée, voire un accueil sur rendez-vous en cas de nécessité. Le Centre peut être contacté de 9h à 17h tous les jours au 032 420 97 40.

Pour les enfants et adolescents, une permanence téléphonique est également disponible au même horaire au 032 420 51 80. La situation est évaluée par un médecin qui décide de la suite à donner.

Selon les spécialistes, l’isolement, le manque de contacts sociaux et la difficulté à accéder aux soins peuvent rendre des personnes vulnérables.

Exemple concret : les enfants. Ils sont aujourd’hui privés d’école, et donc de rythme. L’éclairage du médecin-chef du Centre médico-psychologique pour enfants et adolescents, le docteur Gilles Simon :

Pour rappel, le Centre d’accueil psycho-éducatif, les Ateliers protégés de l’Unité d’accueil psycho-éducative, l’Hôpital psychiatrique de jour pour adultes et la Villa Blanche sont temporairement fermés. /rch-comm


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus