Des mesures exceptionnelles pour sauver la récolte de damassine

Les producteurs d’eau-de-vie pourront déroger au cahier des charges de l’AOP, afin de pallier ...
Des mesures exceptionnelles pour sauver la récolte de damassine

Les producteurs d’eau-de-vie pourront déroger au cahier des charges de l’AOP, afin de pallier les dégâts causés par le gel de ces dernières semaines

Les vergers ont été fortement touchés par le gel de ces dernières semaines. (archive) Les vergers ont été fortement touchés par le gel de ces dernières semaines. (archive)

Le gel a durement frappé les vergers de la région, et les récoltes de fruits s’annoncent très mauvaises. Pour soutenir la filière, l’Office fédéral de l’agriculture a récemment autorisé les producteurs de damassine AOP à déroger au cahier des charges qui leur est imposé. Il leur sera exceptionnellement possible de compléter leur production 2020 avec des alcools dénaturés, à hauteur de 20% au maximum.

Alain Perret, président de l’interprofession de la damassine AOP : « Bien sûr, le produit fini doit toujours ressembler à une damassine ».

Les consommateurs ne devraient donc pas ressentir de différences flagrantes. Mais l’interprofession s’attend tout de même à un millésime 2020 de moins bonne qualité. /vja


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus