Des discussions pour relancer les marchés

Alors que La Chaux-de-Fonds a autorisé la reprise de la vente alimentaire sur l’espace public ...
Des discussions pour relancer les marchés

Alors que La Chaux-de-Fonds a autorisé la reprise de la vente alimentaire sur l’espace public, les autorités de Porrentruy et Delémont analysent la situation mais n’ont pas encore tranché

Les Jurassiens pourraient se réapprovisionner sur les marchés en fruits et légumes dès la mi-avril (photo : archives). Les Jurassiens pourraient se réapprovisionner sur les marchés en fruits et légumes dès la mi-avril (photo : archives).

Delémont et Porrentruy pourraient bien suivre l’exemple de leur voisine La Chaux-de-Fonds. Les autorités de la cité neuchâteloise ont autorisé, en fin de semaine dernière, la réouverture partielle des stands alimentaires. Les marchés vont ainsi faire leur retour cette semaine dans la métropole horlogère. Dans le Jura, des réflexions sont en cours, tant en Ajoie que dans la Vallée de Delémont. Pour l’heure, les autorités restent prudentes.


Des discussions à Porrentruy

Les marchés n’ont plus pu se tenir depuis trois semaines. Pourtant, l’ordonnance fédérale relative au coronavirus ne les interdit pas. Au contraire, elle stipule même que « les stands vendant de la nourriture au marché sont considérés comme des magasins d’alimentation et peuvent donc rester ouverts ». A Porrentruy, le maire Gabriel Voirol évoque des discussions au sein du conseil municipal, même s’il n’a pas eu de demande directe des milieux concernés pour autoriser la reprise des marchés.


Une volonté forte à Delémont

Du côté de Delémont, les autorités n’ont pas attendu l’exemple chaux-de-fonnier pour empoigner le dossier. Il est sur la table du conseil communal depuis plusieurs jours. Des contacts doivent encore avoir lieu avec les producteurs et maraîchers. La volonté est forte de relancer un marché, en tenant compte des mesures sanitaires, selon le maire Damien Chappuis. Reste désormais à définir les modalités, l’infrastructure nécessaire et à recevoir l’aval cantonal. Il faudra donc encore un peu de patience avant de pouvoir, peut-être, refaire ses achats dans les rues de Delémont et Porrentruy. Ce retour pourrait être effectif, au mieux, à mi-avril. /msc


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus