Les radios régionales romandes veulent se faire entendre à Berne

Les radios régionales souffrent de la crise du coronavirus. Elles demandent à la Confédération ...
Les radios régionales romandes veulent se faire entendre à Berne

Les radios régionales souffrent de la crise du coronavirus. Elles demandent à la Confédération de débloquer des fonds

Les radios régionales romandes ont perdu une grande partie de leurs revenus publicitaires.  Les radios régionales romandes ont perdu une grande partie de leurs revenus publicitaires. 

Privées de publicité pour cause de Covid-19, les radios régionales romandes (dont font partie RTN, RJB et RFJ) veulent se faire entendre à Berne. Elles en appellent aux parlementaires pour attirer l'attention du Conseil Fédéral. Face à cette situation exceptionnelle, une réserve financière existe dans les caisses de l'OFCOM (Office fédéral de la communication). Pourtant la Confédération n'est, pour l'instant, pas décidée à débloquer ces fonds.

Malgré les mesures de chômage partiel (RHT), la prolongation des mesures sanitaires risque d'étouffer ces médias qui continuent de remplir leurs obligations, parfois sans toucher la redevance.

Philippe Zahno, le président des Radios Régionales Romandes, dresse le constat :

Plusieurs actions ont été engagées à Berne depuis le début de la crise. Philipe Zahno fait le point :

/One Fm-Radio Lac


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus