« L’Appel du 4 mai reflète les valeurs que défendent les Verts »

Une pétition citoyenne demande un redémarrage des activités économiques plus humaniste, local ...
« L’Appel du 4 mai reflète les valeurs que défendent les Verts »

Une pétition citoyenne demande un redémarrage des activités économiques plus humaniste, local et durable après la crise du covid-19. Elle a déjà recueilli plus de 52'000 signatures depuis le 23 avril

L'Appel du 4 mai fait écho auprès des Verts jurassiens et de leur coprésidente Céline Robert-Charrue Linder. (Photo: archives) L'Appel du 4 mai fait écho auprès des Verts jurassiens et de leur coprésidente Céline Robert-Charrue Linder. (Photo: archives)

Construire un monde d'après coronavirus différent. C’est l'objectif de l'Appel du 4 mai. Cette pétition citoyenne veut un redémarrage des activités économiques plus humaniste, local et durable après la crise. Le texte a été remis lundi à Berne aux parlementaires au début de la session extraordinaire consacrée à la pandémie actuelle. Il a déjà recueilli plus de 52'000 signatures depuis le 23 avril.

La pétition demande notamment aux élus de revaloriser les métiers qui se sont révélés essentiels dans la crise, d’aider davantage les petits indépendants, de favoriser les circuits alimentaires courts ou encore de conditionner les aides publiques à des engagements pour le climat. Ce message fait écho auprès des écologistes de la région qui l'ont d'ailleurs relayé : « L’Appel du 4 mai reflète tout à fait les valeurs que défendent les Verts depuis très longtemps, à savoir que nous pouvons changer de modèle de société » explique la coprésidente des Verts jurassiens, Céline Robert-Charrue Linder. Toutes les informations sur l’Appel du 4 mai ici. /emu

Le regard de Céline Robert-Charrue Linder sur l'Appel du 4 mai

De son côté, le groupe socialiste au Parlement jurassien a déposé plusieurs interventions pour gérer au mieux les effets de la crise du coronavirus et repenser la société jurassienne. Loïc Dobler demande au travers d'une motion la tenue d’Etats généraux de l’économie, de l’action sociale et de la santé. L’élu de Glovelier souhaite aussi dans une autre intervention que le Gouvernement, en tant qu’actionnaire, fasse des propositions à la BNS pour que celle-ci adapte ses investissements financiers de manière plus responsable. Enfin, Murielle Macchi-Berdat a déposé une motion pour la mise en place d’un plan de relance destiné à favoriser l’écologie responsable et à créer de l’emploi pour sortir durablement de la crise.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus