Les autocaristes sont prêts à remettre le contact

Les voyages en car peuvent officiellement avoir lieu en Suisse. Mais le respect des distances ...
Les autocaristes sont prêts à remettre le contact

Les voyages en car peuvent officiellement avoir lieu en Suisse. Mais le respect des distances de sécurité à bord risque de réduire encore les marges d’un secteur à la peine

La pandémie de covid a mis un coup d'arrêt à l'activité des autocaristes privés. (photo: archive) La pandémie de covid a mis un coup d'arrêt à l'activité des autocaristes privés. (photo: archive)

Rien n’empêche les excursions en car en Suisse. Avec le redémarrage du tourisme et de la gastronomie, la branche des autocaristes entrevoit la reprise des activités.

Pour rassurer les clients et protéger son personnel, l’Association suisse des transports routiers (ASTAG) a récemment publié des recommandations d’hygiène à adopter dans les cars. Nettoyage, masques et désinfectants sont de rigueur. La branche va également appliquer les règles de distance sociale, avec un effet évident sur le taux de remplissage des véhicules et la rentabilité.

Olivier Hertzeisen, de l’entreprise Hertzeisen basée à Glovelier : « La rentabilité est mise à mal…mais nous avons plutôt le soucis de reprendre gentiment une activité »

La situation reste compliquée pour le secteur. Une plus petite entreprise de la région avoue que l’application de ces normes d’hygiène n’est pas une priorité. Pour une raison simple : tous les voyages sont annulés ces prochains mois. /vja


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus