Une alarme au lieu d’une grève

Une grève pour l’avenir devait se tenir ce vendredi partout en Suisse. L’événement s’est réduit ...
Une alarme au lieu d’une grève

Une grève pour l’avenir devait se tenir ce vendredi partout en Suisse. L’événement s’est réduit à une alarme climatique en raison de la crise sanitaire

Quelques banderoles et affiches ont été déployées ce vendredi près de la gare à Delémont (photo : Georges Henz). Quelques banderoles et affiches ont été déployées ce vendredi près de la gare à Delémont (photo : Georges Henz).

Le coronavirus éclipse la Grève pour l’Avenir. Ce vendredi devait être synonyme de journée de mobilisation aux quatre coins de la Suisse avec de nombreuses manifestations. Mais la crise sanitaire en a décidément autrement. Les acteurs de la Grève du Climat, soutenus par les syndicats et diverses organisations, ont tout de même voulu marquer le coup via une alarme climatique. Elle a retentit à 11h59 sous la forme de bruits de casseroles, de cris, de klaxons et de chants. Des slogans ont également été écrits à la craie, notamment aux abords de la gare de Delémont. « La crise climatique sera pire que celle du Corona », « Nos enfants veulent vivre » peut-on lire sur le sol ou des bancs.

Les membres de la Grève du Climat ont écrit leurs slogans tôt ce vendredi matin (photo : Grève du Climat). Les membres de la Grève du Climat ont écrit leurs slogans tôt ce vendredi matin (photo : Grève du Climat).

Pour le groupe jurassien de la Grève du Climat, « il est primordial que l’urgente transformation écologique de la société soit aussi une transformation sociale » dans cette période de retour à la normale. Il appelle à « lutter pour une sortie des énergies fossiles aussi vite que possible, dans le respect de la justice climatique » et à « unir nos forces pour construire ensemble le monde de demain : un monde plus juste, écologique, solidaire et démocratique ». /jpi-msc

Victor Chételat, membre jurassien de la Grève du Climat : « Cette crise nous montre qu’on peut avoir de grands changements dans notre société »

Victor Chételat, membre jurassien de la Grève du Climat, était l'invité du journal de 12h15 ce vendredi sur RFJ. Victor Chételat, membre jurassien de la Grève du Climat, était l'invité du journal de 12h15 ce vendredi sur RFJ.

Communiqués en lien avec cette journée


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus