« L’impact financier se fera surtout sentir sur le long terme »

Le hêtre pourrait disparaître du paysage forestier dans les décénies à venir. Aujourd’hui forestiers ...
« L’impact financier se fera surtout sentir sur le long terme »

Le hêtre pourrait disparaître du paysage forestier dans les décénies à venir. Aujourd’hui forestiers et scientifiques réfléchissent déjà à la forêt de demain. Mais les premiers effets de ce dépérissement se font déjà sentir chez les propriétaires forestiers

Les peuplements de hêtre ont souffert du manque d'eau de ces dernières années. Aujourd'hui, les conséquences commencent à se faire sentir chez les propriétaires forestiers notamment. (Image : illustration) Les peuplements de hêtre ont souffert du manque d'eau de ces dernières années. Aujourd'hui, les conséquences commencent à se faire sentir chez les propriétaires forestiers notamment. (Image : illustration)

Les forêts jurassiennes devront s'habituer à vivre sans le hêtre. L’essence est fortement affaiblie dans la région à cause du manque d'eau. En 2019, près de 100'000 mètres cubes de hêtres ont dépéri. A terme, l'essence pourrait disparaître du paysage forestier dans les décénies à venir. Quelles sont les raisons de ce dépérissement soudain, et quelles seront les conséquences pour la région et à quoi ressembleront les forêts jurassiennes de demain ? Une enquête de Thomas Nagy :

Les premiers effets du dépérissement du hêtre se font déjà sentir dans la région et deviendront plus concrets encore sur le long terme, notamment pour les propriétaires forestiers.  

Les forêts jurassiennes devront largement se passer du hêtre. Si l’arbre ne disparaîtra pas totalement du paysage, il ne représentera plus l’essence dominante.  La question qui occupe les esprits désormais, c’est comment imaginer  la forêt de demain sans le hêtre ?

/tna


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus