Utiliser les réseaux pour dénoncer le sexisme

Une nouvelle page facebook part à la chasse des stéréotypes de genre. Baptisée « Pépites sexistes ...
Utiliser les réseaux pour dénoncer le sexisme

Une nouvelle page facebook part à la chasse des stéréotypes de genre. Baptisée « Pépites sexistes CH », elle vise à clouer au pilori les marques et les magasins qui usent de méthodes jugées sexistes

La nouvelle page appelle les internautes à visibiliser les produits qui posent problèmes dans les commerces ou le marketing La nouvelle page appelle les internautes à visibiliser les produits qui posent problèmes dans les commerces ou le marketing

Stop au rose pour les filles et au bleu pour les garçons. C’est le mot d’ordre de la nouvelle page facebook « Pépites sexistes CH ». Elle a vu le jour récemment sous l’impulsion d'Audrey Voutat, jeune maman domiciliée à Rossemaison. La démarche s’inscrit dans le cadre de la semaine violette qui, depuis lundi, milite pour les droits des femmes, via diverses actions.

L’objectif consiste à dénoncer les stéréotypes liés aux sexes dans la vie quotidienne. 

Audrey Voutat: « on est constamment confronté au clivage rose/bleu »

Audrey Voutat espère que cette page « Pépites sexistes CH » rassemble assez d’internautes pour interpeller les marques et les commerces quant à leurs articles qualifiés de « sexistes » et amener à une réflexion sur cette problématique. Sa démarche s’inscrit dans le cadre de la semaine violette qui célèbre, via diverses actions, le premier anniversaire de la grève des femmes.

« C’est pour défendre la liberté de l'individu »

Les personnes qui dénichent des articles ou des images qu'elles jugent problématiques sont invitées à prendre des photos et à les partager à la communauté via cette plateforme. /nme 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus