La traversée de Courroux est sous toit

Le projet final devisé à 2,95 millions de francs pour la commune mixte a été présenté par les ...
La traversée de Courroux est sous toit

Le projet final devisé à 2,95 millions de francs pour la commune mixte a été présenté par les autorités ce lundi

Le centre de Courroux, tel qu'imaginé après les travaux de la traversée du village (illustration commune de Courroux). Le centre de Courroux, tel qu'imaginé après les travaux de la traversée du village (illustration commune de Courroux).

Le projet de la traversée de Courroux est ficelé. Les autorités communales ont présenté ce lundi la mouture définitive. Les citoyens se prononceront le 12 juillet sur l’engagement d’un crédit de 2,95 millions de francs, soit le montant à charge de la commune mixte, sur un total de 5,2 millions. 13'000 véhicules empruntent cette route chaque jour.

Les travaux concernent un tronçon de 1,5 kilomètre et doivent s’étaler sur trois ans. Ils visent notamment à améliorer la sécurité des piétons, à diminuer les nuisances sonores et à réaménager l’espace public au centre du village. Les arrêts de bus s’effectueront sur la chaussée et les voyageurs bénéficieront de quais. Un revêtement phono-absorbant sera par ailleurs posé sur la route. Deux ralentisseurs seront encore aménagés à la sortie de Courroux en direction de Vicques.

Selon le maire Philippe Membrez, ce projet est le fruit de compromis pour répondre aux intérêts des autorités, de la population, des riverains, des commerçants et des services cantonaux. Il répond notamment aux critères définis dans les réalisations de l’Agglomération de Delémont. Philippe Membrez note par ailleurs que l’approbation de la traversée de Courroux n’engendrera pas de hausse des impôts et que la limitation de la vitesse restera fixée à 50 km/h.

Durant la durée des travaux, les véhicules en transit seront invités à passer par Courrendlin. /rch


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus