Le Conseil communal de Saignelégier défend « Les Marguerites 2 »

Alors que le permis de construire du projet immobilier fait l’objet de 21 oppositions et une ...
Le Conseil communal de Saignelégier défend « Les Marguerites 2 »

Alors que le permis de construire du projet immobilier fait l’objet de 21 oppositions et une pétition, les autorités rappellent que ce bâtiment correspond aux besoins de la population

Les autorités de Saignelégier défendent l'utilité du projet pour les besoins de la population. (Photo: archives) Les autorités de Saignelégier défendent l'utilité du projet pour les besoins de la population. (Photo: archives)

Le Conseil communal réagit après la fronde suscitée par le projet immobilier « Les Marguerites 2 » dont le permis de construire fait l’objet de 21 oppositions et une pétition. Dans un communiqué diffusé ce mercredi, la municipalité défend notamment l’utilité de ce futur bâtiment censé accueillir des appartements adaptés et protégés ainsi qu’une crèche/UAPE. « La commune de Saignelégier n’est pas à l‘origine de cet important projet qui correspond cependant aux besoins de la population des Franches-Montagnes et de la commune. Cela permettra d’améliorer les prestations d’accueil de la petite enfance qui respecteront les exigences légales et les normes en vigueur et à des conditions financières intéressantes. », insiste l’exécutif.


L'exécutif soucieux de l'intégration du projet dans le paysage

Le Conseil communal a par ailleurs rencontré récemment les promoteurs pour leur demander de porter une attention particulière à « l’intégration du projet dans le paysage ». Des habitants ont effectivement fait part de diverses craintes sur ce point dans la pétition. « On a émis ce souhait auprès des promoteurs. Ils ne toucheront sans doute pas au bâtiment en lui-même et à sa disposition. Mais pour les aménagements extérieurs, cela reste ouvert », confie le maire de Saignelégier, Vincent Wermeille, contacté par RFJ. Les autorités rappellent enfin que le projet respecte les règlementations communales et cantonales et a été préavisé favorablement. /comm-jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus