Deux nouveaux festivals pour soutenir les artistes régionaux

Le Centre culturel du Mouton noir à Undervelier organise à partir de jeudi une série de concerts ...
Deux nouveaux festivals pour soutenir les artistes régionaux

Le Centre culturel du Mouton noir à Undervelier organise à partir de jeudi une série de concerts. Un autre événement est prévu le printemps prochain au Mont-de-Coeuve. L’idée est de permettre aux musiciens de la région de remonter sur scène après le coronavirus

Des actions se mettent en place pour que les artistes régionaux puissent remonter sur scène (photo d'illustration). Des actions se mettent en place pour que les artistes régionaux puissent remonter sur scène (photo d'illustration).

Les artistes restent pleins d’incertitudes alors que de nombreux secteurs reprennent leurs activités. Dans la région, certaines actions se mettent toutefois en place pour soutenir les musiciens et leur permettre de remonter sur scène. Le Centre culturel du Mouton noir à Undervelier organise un nouveau festival Permiculture à partir de jeudi et jusqu’au 18 juillet. Toute une série de concerts de styles différents seront proposés sur inscription afin de respecter les mesures sanitaires. Des artistes régionaux et romands tels que Loïc Baillod, Michel Zbiden ou encore Canichnikov seront au rendez-vous. Selon l’un des organisateurs, Gilles Schwab, les musiciens sont très motivés et dans les starting-blocks après plusieurs mois d’arrêt forcé à cause du coronavirus. Les responsables ont d’ailleurs pu boucler toute la programmation en seulement une semaine.

Gilles Schwab : « il était urgent de donner une plateforme aux musiciens pour s’exprimer et rejouer »

Les réservations pour assister aux concerts se font par mail à l’adresse permiculture@bluewin.ch ou par téléphone au 076 705 14 47. L’argent récolté avec les entrées sera reversé aux artistes.


Un projet aussi en Ajoie

Dans le même ordre d’idée, le Jura’Zic Open Air Festival se tiendra, lui, les 28, 29 et 30 mai 2021 au Mont-de-Coeuve. L’objectif est là aussi de rassembler une partie des artistes jurassiens sur scène, une fois que les mesures liées au Covid-19 seront levées. Les incertitudes liées à la situation sanitaires n’inquiètent pas l’un des responsables du projet, Serge Surgand, qui se veut optimiste. La programmation n’est pas encore connue, mais des contacts ont déjà été engagés avec des musiciens de la région et de Suisse. Par ailleurs, les dates ont été choisies afin que le festival n’entre en concurrence avec aucune autre manifestation du genre.

Serge Surgand : « la culture fait partie de notre vie, elle doit continuer de vivre »

Le Jura’Zic Open Air Festival entend offrir l’entrée à toutes les personnes qui portent le t-shirt « Tous solidaires 2020 ». Cette action a été mise en place au plus fort de la crise sanitaire pour soutenir le personnel soignant de la région. Les organisateurs doivent désormais récolter des fonds pour concrétiser le projet. Ils pourraient également recevoir des subventions. /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus