Des guides pour sensibiliser les visiteurs à la nature

Jura Tourisme a annoncé vendredi la formation de six guides nature. Leur travail consistera ...
Des guides pour sensibiliser les visiteurs à la nature

Jura Tourisme a annoncé vendredi la formation de six guides nature. Leur travail consistera à sensibiliser les visiteurs des sites naturels protégés des Franches-Montagnes et du Doubs.

Les six étudiants seront chargés de sensibiliser les visiteurs aux conduites à emprunter lors de leur visite des sites naturels du Jura. (Photo : Parc naturel régional du Doubs). Les six étudiants seront chargés de sensibiliser les visiteurs aux conduites à emprunter lors de leur visite des sites naturels du Jura. (Photo : Parc naturel régional du Doubs).

Six étudiants vont être formés comme guides nature dans le Jura, d'aprés une initiative coordonnée par l’Office de l’environnement, Jura Tourisme et le Parc naturel régional du Doubs. Ils vont sillonner les lieux touristiques, comme les bords du Doubs et les étangs des Franches-Montagnes, pour sensibiliser les visiteurs aux bons comportements à adopter au sein de milieux naturels.

« Avec l'assouplissement des mesures liées à la pandémie de coronavirus, un afflux de visiteurs a été constaté sur ces sites fragiles et des comportements inappropriés ont été déplorés », ont indiqué vendredi le canton du Jura, Jura Tourisme et le Parc naturel régional du Doubs. Ces derniers sont derrière cette expérience pilote « d'accueil et de sensibilisation ».

Après leur formation, les trois binômes de guides parcourront les sites naturels sensibles les plus fréquentés du territoire jurassien du Parc du Doubs jusqu'à fin août. Ils devront « sensibiliser la population et les touristes aux problèmes potentiels, renseigner sur les possibilités d'activités, aiguiller les usagers et informer sur les richesses de la nature ainsi que sur les bonnes pratiques à adopter ».

En cas d'atteinte grave à l'environnement, les guides pourront faire appel aux services de l'Etat. Un bilan sera dressé à la fin de cette expérience pilote, « qui permettra de mieux définir les besoins dans le cadre des planifications à venir devant concilier tourisme et nature sur ces sites », peut-on lire dans le communiqué. /ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus