Les Franches-Montagnes ont leur appli

Le Syndicat d’initiative des Franches-Montagnes a inauguré ce jeudi une application qui recense ...
Les Franches-Montagnes ont leur appli

Le Syndicat d’initiative des Franches-Montagnes a inauguré ce jeudi une application qui recense quelque 450 curiosités, activités et autres établissements d’intérêt touristique de la région

Les Franches-Montagnes au bout des doigts ! (Photo : Novadev) Les Franches-Montagnes au bout des doigts ! (Photo : Novadev)

À la recherche d’une curiosité, une activité ou un lieu touristique aux Franches-Montagnes ? Tout est désormais à portée de doigt. La région Franches-Montagnes a désormais son appli sur smartphone ! Elle a été lancée officiellement ce jeudi par le Syndicat d’initiative des Franches-Montagnes après plus de deux ans de travail et de réflexion, le temps de récolter les différentes informations et points d’intérêts auprès de chaque commune taignone. C’est une entreprise jurassienne, Novadev basée à Glovelier, qui a développé cette application qui pourrait bien s’imposer à l’avenir comme l’encyclopédie des curiosités franc-montagnardes.

Un outil à portée touristique

Le visiteur, touriste ou Jurassien du cru, qui a entendu parler d’un chouette lieu obtiendra toutes les infos nécessaires sur l’appli, avec quelques références historiques en prime, et pourra directement localiser le lieu avec le GPS de son smartphone. Mais ça marche aussi dans l’autre sens. Si vous vous baladez sans savoir que vous passez tout près d’une curiosité locale, vous pouvez recevoir une notification qui vous informe qu’il y a quelque chose à voir 50 mètres plus loin. « Ça manquait, c’est indéniable. Je pense que cette application sera très utilisée. Elle permettra aux personnes qui viennent ici, tout comme aux Taignons, de découvrir notre magnifique région », sourit Jacques-André Aubry, membre du Syndicat d’initiative des Franches-Montagnes (SIFM).

Au total, ce sont actuellement 450 sites, activités ou établissements qui sont répertoriés. Le président du SIFM, Martial Jacoulot, l’avoue, quelques oublis devraient encore être comblés ces prochaines semaines. D’ailleurs, les communes n’ont parfois pas souhaité dévoiler tous leurs secrets et leurs charmes. « Certaines communes ne veulent pas qu’il y ait trop de touristes au bord des étangs, dans les tourbières et sites naturels pour éviter d’endommager la nature », confie Martial Jacoulot. Certains utilisateurs pourront aussi regretter l’absence d’itinéraires de randonnée ou VTT assortis de cartes alors que la région s’y prête plutôt bien. L’application manque aussi encore de photos de certains lieux, mais cela devrait être enrichi prochainement.

Jacques-André Aubry espère des retombées économiques pour la région

Avec ce nouvel outil, le SIFM espère doper le tourisme et les retombées économiques pour la région. « Manifestement, le mot d’ordre est de rester en Suisse suite à la crise du Covid donc on sait que l’on aura de toute manière des visiteurs dans notre région cet été », rappelle Jacques-André Aubry. Les Franches-Montagnes sont, pour l’heure, la seule région du Jura à posséder son application sur smartphone. /jpi

Scanner le QR Code pour télécharger l'application « Franches-Montagnes ». Scanner le QR Code pour télécharger l'application « Franches-Montagnes ».


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus