Un chien mordeur se retrouve à la police jurassienne

Le berger malinois qui a mordu un enfant à Corgémont le mois dernier travaille avec son maître ...
Un chien mordeur se retrouve à la police jurassienne

Le berger malinois qui a mordu un enfant à Corgémont le mois dernier travaille avec son maître au sein des forces de l'ordre. L’animal n’est actuellement pas en service

Le chien en question est un berger malinois (image d'illustration). Le chien en question est un berger malinois (image d'illustration).

Le chien qui a attaqué un enfant à Corgémont vit désormais dans le Jura. L’information nous a été confirmée vendredi matin par le Ministère public bernois. Le Journal du Jura révélait jeudi qu’un enfant avait été mordu par un berger malinois dans l'écoquartier la Gaude le 27 juin dernier. Mais le dossier est désormais en mains jurassiennes.

En effet, l’animal incriminé est un chien policier qui a travaillé avec son maître pour la police cantonale bernoise. Il officie depuis le mois de juin pour la police cantonale jurassienne. Cette dernière nous a confirmé l’information.


Le chien va-t-il être euthanasié ?

La question centrale à présent est de savoir ce qu’il va advenir de l’animal. Selon nos confrères de la presse écrite, le service vétérinaire du canton de Berne estime que ce chien est dangereux et il doit être euthanasié. Mais cette décision est en suspens. En effet, selon nos informations confirmées par le procureur général suppléant du Ministère public bernois, le sort du berger malinois sera décidé par le canton du Jura, car c’est là que vivent désormais le maître-chien et son animal.

Le vétérinaire cantonal jurassien Flavien Beuchat nous a confirmé que le dossier est bien arrivé au sein de son service. Une analyse de la situation est en cours. Selon toute vraisemblance, une évaluation comportementale devrait être réalisée par un expert externe au canton avant de prendre une décision. Cette analyse permettrait d’évaluer plus précisément les risques et de déterminer si le canidé peut être utilisé dans le domaine public avec des mesures de prévention, telles que le port d’une muselière et une tenue en laisse.

De son côté, la police jurassienne nous a indiqué avoir déjà pris des dispositions qu'elle n'a pas souhaité détailler. Il s’agit de celles recommandées par le vétérinaire cantonal bernois. Elle précise toutefois que le chien n’est actuellement plus en service. /ami


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus