Des comptes bénéficiaires pour Delémont

La ville de Delémont a enregistré un excédent de revenus de plus de 69'000 francs en 2019 et ...
Des comptes bénéficiaires pour Delémont

La ville de Delémont a enregistré un excédent de revenus de plus de 69'000 francs en 2019 et sa situation financière lui a permis de faire des amortissements extraordinaires et d’approvisionner certaines réserves

La Ville de Delémont a présenté ses comptes mardi matin. (Photo : archives). La Ville de Delémont a présenté ses comptes mardi matin. (Photo : archives).

Delémont a connu une très bonne année financière 2019 mais prévoit des temps plus durs. Les comptes qui ont été présentés ce mardi matin affichent un bénéfice de 69'533 francs. Le résultat est toutefois inférieur au budget qui tablait sur un excédent de revenus de 224'200 francs. La différence s’explique notamment par le fait que le Conseil communal a décidé de procéder à des amortissements et d’alimenter des réserves pour un montant total de plus de 3,8 millions. Les comptes auraient ainsi bouclé sur un bénéfice de presque 4 millions sans cette disposition. Le maire de Delémont, Damien Chappuis, explique comment a été réparti l’argent mis de côté :

Les comptes 2019 de Delémont ont également profité d’une ristourne de plus de 1,1 million de francs en provenance de Car Postal. Quant aux recettes fiscales, elles ont été conformes au budget. Les impôts des personnes physiques se sont toutefois avérés inférieures de plus d’un million de francs. La différence a été largement compensée par les impôts sur les gains en capital qui ont été supérieures de plus de 1,5 million. L’enveloppe de plus de 18 millions de francs destinée à la mise en place de postes supplémentaires au sein de l’administration a, par ailleurs, été respectée. Près de 17 EPT ont été créés en 2019 sur les 18,8 prévus. L’exercice 2019 montre toutefois un aspect négatif. Les charges liées à la Maison de l’enfance restent trop importantes après une deuxième année de fonctionnement. Le Conseil communal a commandé un audit externe pour analyser la situation. On retrouve Damien Chappuis.

Les investissements nets se montent, quant à eux, à 11,7 millions de francs. Quant au degré d’autofinancement, il a atteint 96,81% alors qu’il était de 107,54% en 2018. Les comptes 2019 de Delémont seront soumis au Conseil de ville le 31 août. /comm-fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus