La piscine de Porrentruy à nouveau ouverte aux travailleurs frontaliers

La Municipalité annonce mardi alléger les restrictions d’entrée à la piscine pour les personnes ...
La piscine de Porrentruy à nouveau ouverte aux travailleurs frontaliers

La Municipalité annonce mardi alléger les restrictions d’entrée à la piscine pour les personnes résidant à l'étranger

La Municipalité de Porrentruy assouplit les restrictions d'entrée à la piscine. La Municipalité de Porrentruy assouplit les restrictions d'entrée à la piscine.

Les travailleurs frontaliers pourront profiter de la piscine de Porrentruy. Après en avoir restreint l’accès aux personnes ne résidant pas en Suisse, la Municipalité a annoncé mardi ouvrir l’accès aux personnes ayant un permis de travail valable dans le pays.

Pour rappel, ces mesures avaient été prises pour des raisons sanitaires et sécuritaires, notamment à cause d’incivilités de jeunes issus de France voisine. 


Une mesure urgente confirmée

La mesure urgente a été traitée lundi soir lors de la première séance du Conseil municipal. L’exécutif a confirmé cette disposition et l’a complétée. Selon le maire de Porrentruy, les frontaliers, qui travaillent en Suisse et qui paient donc des impôts, devaient aussi être admis à la piscine. Par ailleurs, Gabriel Voirol assure que les restrictions ont permis aux familles de se réapproprier les bassins bruntrutains. /comm-gtr-ncp

Gabriel Voirol, maire de Porrentruy

En plus des résidents de Suisse, les personnes autorisées à accéder à la piscine de Porrentruy sont les suivantes :

  • Les personnes résidant à l’étranger qui ont un déjà un abonnement personnel pour la saison 2020.

  • Les personnes résidant à l’étranger qui sont de passage et hébergées en Suisse dans une structure d’accueil touristique ou familiale.

  • Les personnes résidant à l’étranger qui ont un abonnement d’une entreprise offrant cette prestation.

  • Les personnes résidant à l’étranger qui ont un permis de travail valable en Suisse.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus