Près de 200 tableaux exposés dans les écoles postobligatoires

Le canton du Jura va organiser ces prochains mois une grande exposition dans plusieurs lieux ...
Près de 200 tableaux exposés dans les écoles postobligatoires

Le canton du Jura va organiser ces prochains mois une grande exposition dans plusieurs lieux de formation. Des œuvres reçues de la part de la Fondation Jean-François Comment seront notamment présentées aux étudiants

Un tableau de Jean-François Comment est notamment exposé dans les couloirs du campus Strate-J. De gauche à droite : Sandra Hüsser (présidente de la Commission jurassienne des arts visuels), Martial Courtet (ministre jurassien de la culture), Bernard Comment (fils de Jean-François Comment) et Christine Salvadé (cheffe de l'Office cantonal de la culture). Un tableau de Jean-François Comment est notamment exposé dans les couloirs du campus Strate-J. De gauche à droite : Sandra Hüsser (présidente de la Commission jurassienne des arts visuels), Martial Courtet (ministre jurassien de la culture), Bernard Comment (fils de Jean-François Comment) et Christine Salvadé (cheffe de l'Office cantonal de la culture).

L’art s’invite dans les écoles de formation postobligatoire. Le canton du Jura va mettre sur pied ces prochains mois une grande exposition dans plusieurs lieux de formation. Quelques 200 œuvres provenant de la collection cantonale des beaux-arts seront présentées aux étudiants autour des quatre éléments naturels et du temps. Cette exposition devrait s’étaler sur plusieurs années. Elle a été annoncée mercredi dans le cadre d’une cérémonie organisée par l’Etat pour remercier la Fondation Jean-François Comment. Cette dernière a récemment fait un don de vingt tableaux emblématiques de l’artiste ajoulot qui seront pour la plupart exposés dans les écoles. Deux tableaux sont déjà accrochés dans les couloirs du campus Strate-J à Delémont.


Un choix représentatif

La Commission jurassienne des arts visuels a pu choisir les vingt tableaux en question. La sélection s’est faite en fonction des œuvres se trouvant déjà dans la collection des beaux-arts, mais l’objectif principal était de bénéficier d’une représentation exhaustive de l’œuvre de Jean-François Comment. Les différents tableaux couvrent ainsi ses différentes périodes artistiques, de la figuration à l’abstraction. Pour la cheffe de l’Office cantonal de la culture, Christine Salvadé, il est important que l’art jurassien soit exposé à la vue des étudiants pour qu’ils se familiarisent avec les différentes œuvres.


Un rêve de musée

Du côté de la Fondation Jean-François Comment, le fils du peintre estime que l’initiative du canton est « remarquable d’intelligence et de justesse ». Selon Bernard Comment, il était essentiel qu’un tel don ne finisse pas dans les caves. Pour rappel, la Fondation avait également émis le souhait que l’Etat crée un musée des beaux-arts pour exposer toutes les œuvres de la collection cantonale. Pour l’instant, ce projet reste un rêve d’après Christine Salvadé. /alr

Bernard Comment nous explique pourquoi la Fondation a décidé de faire ce don de vingt tableaux à l'Etat jurassien 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus