Le CS-POP roule pour Francisco Pires

La gauche alternative lance le Franc-Montagnard de 56 ans dans la course au Gouvernement jurassien ...
Le CS-POP roule pour Francisco Pires

La gauche alternative lance le Franc-Montagnard de 56 ans dans la course au Gouvernement jurassien

Francisco Pires est le candidat du CS-POP pour l'élection au Gouvernement jurassien. Francisco Pires est le candidat du CS-POP pour l'élection au Gouvernement jurassien.

Un Franc-Montagnard va représenter le CS-POP dans l’élection au Gouvernement jurassien le 18 octobre. L’assemblée générale du parti de gauche alternative a désigné Francisco Pires jeudi soir à Glovelier. Né à Lisbonne, ce secrétaire syndical de 56 ans, domicilié aux Pommerats, se lance pour la 1re fois dans la course à l’exécutif cantonal. « Il nous semblait important d’avoir un candidat qui vient de la base et non avec un profil de cadre ou de gouvernant sortant », a étayé Pierluigi Fedele, le coordinateur du parti. Les 24 personnes présentes à l’AG ont suivi la proposition du comité électoral en soutenant cette candidature. Francisco Pires est le 13e candidat à sortir du bois, alors que le délai du dépôt des listes arrive à échéance lundi (24 août) à 12h.


L’inexpérience politique comme avantage

Le Taignon ne se voile pas la face. « C’est un challenge énorme, mais je me sens capable et soutenu par mes camarades de briguer ce poste », dit-il en faisant référence à la base électorale du CS-POP. « Elle ne nous permet pas de partir dans les favoris », poursuit-il. Francisco Pires voit toutefois les valeurs de son parti en adéquation « avec une nouvelle société qui pourrait émerger suite à la crise du Covid-19 ». Le syndicaliste ne fait pas de son inexpérience politique un désavantage. « Gérer au mieux, proposer des idées et être dans une collégialité avec des idées de gauche, ça ne me fait pas peur du tout », détaille-t-il. Il dit ne viser la place de personne à l’exécutif, mais avoue tout de même que, habitant les Franches-Montagnes, il se trouve en concurrence avec David Eray. « Si je devais prendre la place de quelqu’un d’autre, ça ne me gênerais pas », lance-t-il encore.

Francisco Pires : « Faire entendre la voix de la base »

Deux listes pour le Parlement

Le CS-POP lance également une liste pour l’élection au Parlement dans le district de Delémont et, pour la 1re fois, une liste dans les Franches-Montagnes. Il n’a pas trouvé suffisamment de candidats pour en présenter une en Ajoie. Le parti de gauche alternative a actuellement deux députés au législatif jurassien. Son objectif est de pouvoir créer un groupe parlementaire pour la prochaine législature, soit d’avoir au moins trois élus. Rémy Meury, le coordinateur de campagne, espère décrocher trois sièges dans le district de Delémont et un dans les Franches-Montagnes. /msc

Rémy Meury : « Ce ne sera pas une campagne comme on a l’habitude d’en mener »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus