Le Marché de St-Martin de plus en plus en sursis ?

Le Gouvernement jurassien aura la tâche d’autoriser ou non la tenue des grandes manifestations ...
Le Marché de St-Martin de plus en plus en sursis ?

Le Gouvernement jurassien aura la tâche d’autoriser ou non la tenue des grandes manifestations au regard de la situation sanitaire. Les organisateurs sont toujours dans l’expectative

Le Marché de St-Martin aura-t-il lieu? (archive) Le Marché de St-Martin aura-t-il lieu? (archive)

Quid de la tenue des grandes manifestations prévues cet automne dans le Jura ? La question reste ouverte après les nouvelles déclarations du Conseil fédéral, ce mercredi, au sujet des événements rassemblant plus de 1'000 personnes. C’est le Gouvernement jurassien qui aura la tâche de délivrer ou non les autorisations en fonction de la situation sanitaire en lien avec le coronavirus.

Le 24e Marché de St-Martin, par exemple, doit avoir lieu en novembre à Porrentruy. Mais la manifestation a apparemment de plus en plus de plomb dans l’aile. « Organiser le traçage des visiteurs paraît très compliqué pour nous. Selon moi, on se dirige de plus en plus vers l’annulation », nous a confié Sophie Barthod, la présidente d’organisation. Mais au final, c’est le canton qui décidera si une demande d’autorisation est maintenue. Et le président du Gouvernement, Martial Courtet, ne ferme pas la porte à ce stade :

« A priori, c’est possible »

Du côté du Marché de Noël de St-Ursanne – prévu début décembre – le but est toujours de pouvoir l’organiser. Les responsables prendront contact avec l’Etat jurassien en octobre. « Mais il est clair que l’on ne maîtrise pas la situation », indique le responsable Jean-Maurice Maitre, qui précise que l’obligation de porter le masque ne serait pas un frein.

A noter encore que l’état-major cantonal se réunit ce jeudi matin pour faire un premier point de situation et se pencher sur la problématique des autorisations. /rch


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus