Une édition 100% suisse pour Tramlabulle

Le festival international dédié à la bande dessinée a annoncé jeudi son édition 2020 qui se ...
Une édition 100% suisse pour Tramlabulle

Le festival international dédié à la bande dessinée a annoncé jeudi son édition 2020 qui se déroulera le 26 septembre. Elle accueillera cette fois-ci uniquement des auteurs suisses

Les membres du comité du festival de bandes dessinées Tramlabulle (dans l'ordre, de g à d: Cédric Humair, Nicolas Zehnder et Mathieu Chaignat) et l'auteure Anne-Danielle Furrer (deuxième depuis la droite) se félicitent d'avoir réussi à mettre sur pied leur propre exposition. Les membres du comité du festival de bandes dessinées Tramlabulle (dans l'ordre, de g à d: Cédric Humair, Nicolas Zehnder et Mathieu Chaignat) et l'auteure Anne-Danielle Furrer (deuxième depuis la droite) se félicitent d'avoir réussi à mettre sur pied leur propre exposition.

Coronavirus oblige, le festival international de bandes dessinées Tramlabulle a dû revoir son programme pour l’année 2020. Une édition intitulée « hors-série » puisqu’elle se déroulera sur un après-midi et non pas sur un weekend, comme à son habitude. L'événément débutera avec une séance de dédicaces, suivie d'une conférence sur la bande dessinée « le siècle d'Emma » et se terminera par un repas animé par les auteurs.

Le comité doit ce changement à son budget, qui a été coupé d’un tiers. Il compte encore sur les subventions cantonales et communales pour amortir le choc de la crise.

Cette nouvelle édition prendra place dans le bâtiment du CIP à Tramelan, le samedi 26 septembre et est garantie « covid-compatible » par Cédric Humair, président du comité du festival. La séance de dédicaces ne rassemblera pas plus de 300 personnes et des masques de protection seront offerts aux visiteurs.

Pour la première fois, le festival se veut 100% suisse : une dizaine d’auteurs de nos régions viendront présenter leur nouvelle production. Des albums influencés par la crise du coronavirus et par la vague écologiste qui a marqué l’année 2019. Cédric Humair nous livre les détails d’une édition particulière : 

Une exposition faite maison

Si le festival a pour habitude de louer des expositions à d’autres organisateurs pour divertir ses visiteurs, une seule bande dessinée sera à l’honneur cette année. Une exposition faite maison autour du « Siècle d’Emma », une œuvre signée Eric Burnand et Fanny Vaucher. « Elle retrace les turbulences du XXe siècle et les différents combats politiques qui ont été menés », précise Nicolas Zehnder, membre du comité d’organisation et responsable de l’exposition.

Le choix de cette bande dessinée est mûrement réfléchi, nous explique-t-il :

A noter que la 24ème édition du festival devrait se dérouler normalement. Elle a déjà été programmée du 24 au 26 septembre 2021. /ddc


Actualisé le

 

Actualités suivantes