Une étude prédit la victoire de Trump

Donald Trump pourrait gagner l’élection présidentielle de novembre si on en croit les réseaux ...
Une étude prédit la victoire de Trump

Donald Trump pourrait gagner l’élection présidentielle de novembre si on en croit les réseaux sociaux. C’est ce qu’affirme une étude menée notamment par l’Université de Neuchâtel en analysant les comportements des citoyens américains sur Internet

En 2016, l'équipe de chercheurs avait prédit la victoire de Donald Trump, alors que les sondages étaient en faveur d'Hilary Clinton. (photo ldd) En 2016, l'équipe de chercheurs avait prédit la victoire de Donald Trump, alors que les sondages étaient en faveur d'Hilary Clinton. (photo ldd)

Ils avaient prédit la victoire de Donald Trump en 2016 et réitèrent le même pronostic pour 2020. Une équipe de l’Université de Neuchâtel et de l’Institut pour la recherche appliquée en argumentation (IFAA) constate une « avance nette » du président actuel dans la campagne électorale sur Internet. Selon les scientifiques, les internautes américains porteraient un niveau d’intérêt cinq fois plus élevé pour Trump que pour son rival, Joe Biden. L’un des chercheurs, le professeur Jacques Savoy, va jusqu’à affirmer que « si la campagne se faisait uniquement sur Internet et que les élections américaines avaient lieu aujourd’hui, Donald Trump sortirait vainqueur ».

Le trio d’experts est également composé de Loris Schmid, spécialiste en traitement de la langue naturelle à l’Institut d’informatique de l’UniNE, ainsi que de Christoph Glauser, politologue et spécialiste des médias à l’IFAA.

Les chercheurs se disent surpris : « nous nous attendions à une compétition beaucoup plus serrée entre les deux » affirme Jacques Savoy. Le professeur d’informatique à l’Université de Neuchâtel parle de 80 millions de recherches « Donald Trump » par mois contre 15 millions pour le candidat démocrate. Un écart encore plus net qu’en 2016 : la campagne de Joe Biden n’atteint même pas le nombre de requêtes obtenues par Hilary Clinton en 2016.

Source : IFAA Institute, Suisse Source : IFAA Institute, Suisse

Un résultat d’autant plus important qu’aujourd’hui les campagnes électorales se font avant tout sur le web, selon Jacques Savoy. « La présence et la visibilité sur Internet ainsi que l’implication active est cruciale si l’on veut gagner une élection aux Etats-Unis», ajoute Christoph Glauser, politologue suisse expert dans le domaine.

La technologie employée pour l’étude est celle de l’analyse du volume sur Internet. Les scientifiques peuvent ainsi connaître le nombre de requêtes soumises aux moteurs de recherche avec le nom de l’un ou l’autre des candidats. En plus d’une analyse de fréquence des messages des candidats, notamment sur Twitter, l’étude est linguistique. Les chercheurs notent par exemple que Donald Trump utilise un langage qui relève des émotions comme la peur ou la colère. Des messages estimés plus « porteurs » que ceux de Joe Biden.

Jacques Savoy, spécialiste en traitement de la langue naturelle à l'Institut d'informatique de l'Université de Neuchâtel

Pour une étude complète de cette campagne, les experts doivent encore analyser les discours des candidats ainsi que les débats télévisés. Un bilan complet ne sera donc possible qu’après l’élection du 3 novembre 2020 passée. / cde


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus