Alle et Courgenay sont en bonne santé

Les deux communes ajoulotes ont obtenu le label « communes en santé » mercredi matin. Décerné ...
Alle et Courgenay sont en bonne santé

Les deux communes ajoulotes ont obtenu le label « communes en santé » mercredi matin. Décerné par la Fondation O2, il a pour objectif de valoriser les mesures communales en faveur de la santé

Le titre a été remis aux communes d'Alle et Courgenay au coeur de la forêt, au lieu-dit la Montagne d'Alle. (De gauche à droite : Stéphanie Mertenat Eicher, cheffe de projets pour la Fondation O2, Didier Jolissaint, maire de Courgenay, Audrey Schluchter, conseillère communale à Courgenay, Alan Stalder, conseiller communal à Alle, Stéphane Babey, maire d'Alle, Chloé Saas directrice de la FOndation O2 et Jacques Gerber, ministre de l'économie et de la santé.) Le titre a été remis aux communes d'Alle et Courgenay au coeur de la forêt, au lieu-dit la Montagne d'Alle. (De gauche à droite : Stéphanie Mertenat Eicher, cheffe de projets pour la Fondation O2, Didier Jolissaint, maire de Courgenay, Audrey Schluchter, conseillère communale à Courgenay, Alan Stalder, conseiller communal à Alle, Stéphane Babey, maire d'Alle, Chloé Saas directrice de la FOndation O2 et Jacques Gerber, ministre de l'économie et de la santé.)

Le canton du Jura compte deux nouvelles « communes en santé ». Alle et Courgenay ont reçu ce label mercredi matin. Il leur a été décerné par la Fondation O2. Les communes sont labellisées pour une durée de trois ans. L'objectif est de promouvoir la santé de la population au travers de mesures communales. Désormais, cinq localités jurassiennes bénéficient de ce label. Rossemaison, Courroux et Cornol ont déjà obtenu le titre.


Des étoiles pour les bons élèves

Le label s’articule autour de six domaines précis : espaces publics, politique communale, santé au travail, école, famille et solidarité ainsi que les loisirs. Pour obtenir le label, les communes doivent mettre en place des mesures dans chaque domaine. En fonction de leur nombre, des étoiles sont ensuite attribuées. Alle en a obtenu trois, Courgenay deux. « La Fondation O2 intervient pour établir un premier bilan des mesures existantes, explique sa directrice Chloé Saas. Ensuite, nous collaborons avec les membres du conseil communal en charge du dossier pour voir ce qu’il est possible de mettre en place et de quelle manière. » 

A Courgenay, par exemple, un marché mensuel a vu le jour, explique son maire Didier Jolissaint : « C’est peut-être la réalisation que je préfère, car elle permet de tisser du lien social, ce qui est extrêmement important, pour la santé également. » 


Un travail de proximité essentiel

Sans surprise, la crise sanitaire est venue jouer les trouble-fête dans certains projets. « La pandémie a empêché la mise en place de mesures, dans les crèches par exemple, explique Chloé Saas. Mais cette crise sanitaire a aussi permis de démontrer l’importance du travail des communes en matière de santé et de proximité. »

Un lien dont l'importance a aussi été soulignée par le ministre de la santé Jacques Gerber mercredi matin : « Le travail des communes est essentiel en matière de santé. Ce sont elles qui sont au plus proche des citoyens et de leurs besoins. C'est un maillon indispensable. »

La santé s’est aussi invitée dans les projets menés à Alle. « Lors de nos échanges avec les entreprises, les discussions se sont orientées autour de la mobilité douce, explique Alan Stalder, conseiller communal. Lors du déménagement dans la nouvelle mairie, il y a par exemple eu une réflexion autour du mobilier et de la santé au travail. Nous allons également faire appel aux services d’un ergothérapeute et nous avons mis des fruits en libre-service. Cette approche fait désormais partie de nos réflexions. » /tna


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus