Branle-bas de combat pour un chien errant

Une petite chienne en fugue a mobilisé une dizaine de personnes mercredi soir.
Branle-bas de combat pour un chien errant

Une petite chienne en fugue a mobilisé une dizaine de personnes mercredi soir

La petite chienne a été aperçue à Alle, Courgenay et Cornol (photo libre de droit : illustration). La petite chienne a été aperçue à Alle, Courgenay et Cornol (photo libre de droit : illustration).

C’est une traque qui dure depuis 2 mois. Une chienne noire et blanche erre entre les villages de Cornol, Alle et Courgenay. Agée d’un an, elle est bien connue des bénévoles de l’Association jurassienne de protection des animaux (AJPA). Elle avait été adoptée quelques jours avant sa fugue. Depuis, personne n’arrive à mettre la main dessus. L’animal est farouche et ne se déplace que la nuit. Il se nourrit dans les gamelles des animaux domestiques. Certains habitants affirment qu’il se serait attaqué à des poules. Claudia Zuber de l’AJPA précise que ces faits ne sont pas avérés.

Mercredi soir, l’AJPA a changé de tactique pour attraper cette chienne. Après avoir déployé une trappe durant plusieurs semaines, sans succès, une traque a été lancée. Un groupe d’une dizaine de personnes, composé de bénévoles et de membres de l’AJPA, a tenté de capturer l’animal. Il était notamment équipé d’un fusil hypodermique destiné à endormir le canidé. Mais là encore, la traque est restée vaine. Cette chienne a déjà été aperçue sur l’autoroute. L’AJPA fait son possible pour la sauver. Le maire de Cornol Ernest Gerber espère qu’une solution soit trouvée avant que la chienne ne cause, par exemple, un accident.

L’AJPA précise qu’il ne sert à rien de pourchasser ce canidé extrêmement peureux. Elle conseille aux personnes qui l’aperçoivent d’appeler ses services ou le Centre canin Jura situé à Cornol. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus