Traçage renforcé dans les établissements publics

Le Gouvernement jurassien a apporté des changements à l’ordonnance cantonale pour lutter contre ...
Traçage renforcé dans les établissements publics

Le Gouvernement jurassien a apporté des changements à l’ordonnance cantonale pour lutter contre l’épidémie de coronavirus

Bien que la situation apparaisse sous contrôle dans le canton du Jura, le traçage dans les établissements publics sera renforcé de manière ciblée a indiqué le Gouvernement ce vendredi. Avec une vingtaine de nouveaux cas enregistrés durant la première quinzaine du mois de septembre et le test positif survenu ce jeudi d'une éducatrice d'une crêche de Haute-Sorne entrainant la mise en quarantaine de 5 éducatrices, une stagiaire, une apprentie et 69 enfants, l’évolution de la situation sanitaire reste incertaine. Le plan de protection des lieux de restauration sera accentué dès vendredi prochain (25 septembre) pour éviter un nouveau blocage de l’économie et de la société. La collecte des coordonnées des clients sera prévue même en cas de respect de la distance de 1,5 mètre entre les tables ou si elles sont séparées par une paroi. Un dispositif d’identification de chaque client sera également utilisé dans les établissements où la clientèle peut consommer debout. L’exécutif cantonal recommande l’utilisation d’applications mobiles comme « Swiss Night Pass » ou encore « Eat’s Me » qui remplaceront ainsi les listes en libre-service qui ne garantissaient pas une protection suffisante des données. Les informations de traçage récoltées devront être conservées pendant 14 jours avant de pouvoir être détruites.

 

Les grandes manifestations

Après des échanges avec des acteurs concernés, le Gouvernement a décidé de la procédure à suivre pour la tenue des événements de plus de 1'000 personnes qui seront à nouveau possibles dès le 1er octobre. Les organisateurs de grandes manifestations devront adresser au canton leurs demandes d’autorisation au moins 30 jours avant la tenue de l’événement et les accompagner d’un plan de protection conforme aux mesures sanitaires par mail ou par téléphone au 032 420 99 00. La cellule cantonale de coordination et de suivi des manifestations accompagnera les organisateurs pour les questions de sécurité sanitaire mais l’élaboration du plan de protection et son déploiement incombent toutefois à l’organisateur. À noter que les rassemblements de plus de 30 personnes doivent être annoncés au moins cinq jours à l’avance. /comm-nmy


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus