Le bois, ce marché global

Un événement à l’autre bout du monde peut avoir des répercussions sur les forêts jurassiennes ...
Le bois, ce marché global

Un événement à l’autre bout du monde peut avoir des répercussions sur les forêts jurassiennes

Le bois est une ressource qui se négocie sur le marché international. (photo d'archive) Le bois est une ressource qui se négocie sur le marché international. (photo d'archive)

Des feux gigantesques ont sévi et brûlent encore sur toute la côte ouest américaine, du Canada au Mexique. Depuis plus d’un mois, plus de 2 millions d'hectares de forêts sont partis en fumée, notamment dans les Etats de Californie et de l’Oregon. Des villages entiers ont été rayés de la carte. Les régions calcinées représentent 50 fois la taille des forêts jurassiennes.

Cet événement catastrophique d’ampleur internationale pourrait avoir, comme d’autres, des répercussions sur le marché du bois jurassien. Les ressources en bois diminuent mais c’est surtout la demande pour la construction qui sera importante ces prochains mois, selon Didier Adatte. Le directeur de ProForêt Jura nuance tout de même ce lien puisque de nombreux éléments influencent les échanges. Le négociant des propriétaires forestiers relève surtout que le marché du bois est totalement globalisé. Les arbres jurassiens ne serviront certainement pas à rebâtir les maisons californiennes. Toutefois, les grands exportateurs scandinaves et allemands pourront eux se profiler aux Etats-Unis laissant ainsi plus de place sur le marché européen. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus