Les baigneurs n'ont pas boudé les bassins cette année

La fréquentation des piscines de la région n'a pas chuté drastiquement en raison de la pandémie ...
Les baigneurs n'ont pas boudé les bassins cette année

La fréquentation des piscines de la région n'a pas chuté drastiquement en raison de la pandémie de coronavirus. Les chiffres sont légèrement en deçà des années précédentes, sauf à Porrentruy

Les piscines en plein air de la région ont fermé leurs portes il y a quelques jours. La saison a été bonne globalement. Les piscines en plein air de la région ont fermé leurs portes il y a quelques jours. La saison a été bonne globalement.

Le rideau est tombé sur la saison des piscines de la région. Delémont, Moutier et Porrentruy ont accueilli leurs derniers baigneurs il y a quelques jours. La saison estivale a été un peu raccourcie par la pandémie de Covid-19. Mais cela n’a pas trop pesé sur l’affluence. L'été 2020 est dans la moyenne des années précédentes.


Certains habitués ont arrêté de venir

C’est une année « un peu en dessous des précédentes » mais globalement bonne. C’est notamment le bilan que dresse la commune de Delémont. La piscine en plein air a enregistré un peu plus de 60'000 entrées. C’est 8'000 de moins qu'en 2019, mais cela reste dans la moyenne, selon le responsable Patrick Matthez : « Certains habitués ont cessé de venir en raison de la pandémie, probablement, mais des familles qui ne sont pas parties en vacances sont venues profiter des bassins. Cela explique, je pense, la stabilité des entrées. »

Même son de cloche du côté de Moutier. S'il n'a pas pu nous communiquer de chiffres, le responsable Romain Crevoisier nous a appris que l’année est « un peu en dessous des précédentes au niveau de la fréquentation, mais l'affluence est satisfaisante. Nous avons enregistré beaucoup de familles de France et de Suisse-allemande. »


Un nouveau record à Porrentruy malgré les restrictions d'accès

A Porrentruy, le bilan est positif également. La piscine rénovée en 2019 a enregistré 42'000 entrées cette année. C’est 7'000 baigneurs de plus que la saison précédente et c'est presque deux fois plus que les 23'000 entrées enregistrées en 2018. Une surprise, alors que la commune s’attendait à une baisse d’un tiers de la fréquentation après sa décision fin juillet de fermer la piscine aux résidents étrangers pour des raisons sanitaires et d’incivilités. Mais les entrées sont restées stables, selon le conseiller municipal Philippe Eggertswyler. Les nageurs interdits de baignade ont été remplacés par d’autres qui se sont réapproprié les lieux, dit-il. /tna


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus