Houle et vent du changement à l’Hôtel CristaL

Les actionnaires de l'établissement étaient réunis en assemblée générale, jeudi soir à Saignelégier ...
Houle et vent du changement à l’Hôtel CristaL

Les actionnaires de l'établissement étaient réunis en assemblée générale, jeudi soir à Saignelégier, et les débats ont été vifs. Les comptes 2019-2020 ont été approuvés, mais une nomination au Conseil d’administration a été repoussée

L'Hôtel CristaL, à Saignelégier, a vécu une assemblée générale tendue et s'apprête à dire au revoir à son directeur. L'Hôtel CristaL, à Saignelégier, a vécu une assemblée générale tendue et s'apprête à dire au revoir à son directeur.

Un climat houleux à l’Hôtel CristaL. Les actionnaires du Centre de Loisirs étaient réunis en assemblée générale, jeudi soir à Saignelégier. Ils ont notamment approuvé les comptes 2019-2020 de l’établissement franc-montagnard. Ceux-ci se soldent un peu mieux que prévu avec un déficit de 728'000 francs, y compris une réserve de 50'000 francs destinée à réparer les dégâts de la pandémie de Covid-19. A cause de cette dernière, le budget présenté par le directeur André Willemin est aussi prudent. Il table sur un déficit de plus de 980'000 francs. Mais tous ces chiffres sont presque passés inaperçus face aux débats qu’a suscitée une nomination au Conseil d’administration.

L’hôtel CristaL suscite des débats parfois émotionnels, on l’a encore constaté jeudi soir. C’est l’ordre du jour qui a posé problème, plus précisément ce point : « Un candidat domicilié au Noirmont sera proposé lors de l’assemblée générale ». Plusieurs actionnaires se sont exprimés pour demander un report, le temps de mettre un nom sur cette candidature au Conseil d'administration. L’administrateur noirmonnier qui doit être remplacé est accusé de critiquer de manière injustifiée les responsables du CL. Il a toutefois été soutenu par les représentants de sa commune qui n’ont pas proposé d’autre candidature.

Au final, c’est l’assemblée qui a tranché. La nomination a été reportée. Elle sera discutée lors d'une assemblée extraordinaire. Par contre, les mandats de quatre administrateurs ont été renouvelés. Il s'agit de Christian Aubry, François Jobin, Claude-Adrien Schaller et du président Georges Schuler. Le Conseil d'administration a également accueilli deux nouveaux membres : Sébastien Lovis, qui représente La Courtine, et Pauline Queloz, pour l’Est des Franches-Montagnes.

Cette dernière devient d’ailleurs la seule femme à y siéger, ce qui n’est pas passé inaperçu. Deux participants ont émis le souhait de voir davantage de parité.


Des adieux mouvementés

Cette assemblée était aussi la dernière pour André Willemin, directeur du Centre de Loisirs des Franches-Montagnes depuis 16 ans. A quelques mois d’une retraite qu'il a longuement attendue, il tire un bilan plutôt positif.

André Willemin : « On voit défiler, dans ce centre, toutes les générations, toutes les catégories sociales »

André Willemin épaulera son successeur Fabio Monti jusqu’à la fin de l’année. /nbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus