Les parents de Haute-Ajoie demandent le retour des minibus scolaires

Deux semaines après le grave accident survenu à Grandfontaine entre un Car Postal et une écolière ...
Les parents de Haute-Ajoie demandent le retour des minibus scolaires

Deux semaines après le grave accident survenu à Grandfontaine entre un Car Postal et une écolière, les différentes parties se sont réunies lundi soir à Chevenez pour esquisser des solutions, afin de sécuriser davantage les transports scolaires

Une soixantaine de parents se sont réunis lundi soir devant des représentants du cercle scolaire de Haute-Ajoie, des autorités et de Car Postal. Une soixantaine de parents se sont réunis lundi soir devant des représentants du cercle scolaire de Haute-Ajoie, des autorités et de Car Postal.

La problématique des transports scolaires a été remise sur la table à Haute-Ajoie, quinze jours après qu’une fillette ait été gravement blessée par un Car Postal à Grandfontaine. A l’initiative de la commission d’école, parents, représentants des autorités, du cercle scolaire et de Car Postal étaient invités à se réunir lundi soir à la Halle Polyvalente de Chevenez, afin d’esquisser des solutions pour sécuriser davantage les transports scolaires. Une soixantaine de parents se sont déplacés. Ils ont, quasiment à l’unanimité, demandé de revenir au minibus spécialement dédié aux trajets scolaires au détriment du transporteur public Car Postal.

Reportage

Une solution qui permettrait, selon eux, de déposer les enfants directement devant la cour d’école et non pas sur la voie publique, de diminuer des temps d’attente mais aussi de créer une sécurité affective autour des enfants avec des chauffeurs identifiés. Un groupe de travail, composé de représentants des autorités communales, du cercle scolaire et de parents va désormais plancher sur différentes solutions potentielles. Selon le président de la commission d’école, Claude Laville, des solutions concrètes devraient être proposées avant la fin de l’année.

Claude Laville : « Cette solution sera étudiée, c'est évident »

Par ailleurs, le père de la fillette accidentée il y a deux semaines a donné des nouvelles rassurantes à l’assemblée. La jeune écolière va bien et se remet de plusieurs opérations. Son pied, écrasé par la roue du bus, serait « sauvé ». /jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus