Les 300 enveloppes de propagande pour Montfaucon perdues par La Poste

Aucun foyer du village n’a reçu les différents tracts et programmes des partis, ils ont été ...
Les 300 enveloppes de propagande pour Montfaucon perdues par La Poste

Aucun foyer du village n’a reçu les différents tracts et programmes des partis, ils ont été égarés au centre de tri à Härkingen

La Poste n'a pas pu distribuer les tracts et programmes des partis politiques pour les élections cantonales à Montfaucon. La Poste n'a pas pu distribuer les tracts et programmes des partis politiques pour les élections cantonales à Montfaucon.

Les habitants de Montfaucon sont privés de propagande à deux semaines des élections cantonales. Le matériel de vote a bien été distribué, mais pas les différents tracts et programmes des partis : aucun foyer du village franc-montagnard n’en a reçu. Les 300 enveloppes mises sous pli par la commune devaient être distribuées la semaine dernière, mais la Poste de Saignelégier n’en a jamais vu la couleur. Ces dernières ont été perdues ou mélangées au centre de tri à Härkingen dans le canton de Soleure, information confirmée par La Poste. Branle-bas de combat à l’administration communale de Montfaucon vendredi dernier alors que les enveloppes étaient censées être distribuées deux jours plus tôt. Le secrétaire communal a appelé La Poste, la Chancellerie d’Etat, mais il a dû se rendre à l’évidence : les enveloppes ne reviendront jamais.

 

Consultation à l’administration communale

Comment donner accès à cette propagande aux citoyens du village ? La question a agité les autorités communales. Refaire des enveloppes était impossible, les partis n’ont plus assez de matériel de propagande à glisser dedans. Tout réimprimer prendrait trop de temps à deux semaines des élections, sans compter le budget que cela représente. Partis politiques et Chancellerie ont finalement échafaudé une solution avec les moyens du bord dans l’urgence : ils vont amener à la commune les quelques tracts et programmes qui leur restent sous la main et quelques enveloppes seront reconstituées à la hâte ces prochains jours. Mais, il n’y en aura pas pour les 300 ménages de Montfaucon. Ce sera donc aux citoyens de se déplacer à l’administration communale pour récupérer une enveloppe ou consulter la propagande. Afin d'en informer les habitants, un tout-ménage sera distribué ce jeudi. La Poste s'est d'ailleurs engagée à en assurer la distribution gratuitement, à ses frais, et tient à « s'excuser du désagrément causé ».

 

Gladys Winkler-Docourt : « Pas suffisant pour faire reporter le vote »

« Pas suffisant pour faire reporter le vote »

Reste à savoir si ce malheureux concours de circonstances peut constituer un vice de forme et avoir d’éventuelles répercussions juridiques. Un citoyen qui n’a pas reçu le matériel de propagande pourrait-il attaquer la tenue de l’élection ou le résultat du scrutin ? La Chancellerie d’Etat a justement planché sur la question ces derniers jours. « La Constitution fédérale (NDLR notamment les articles 16 et 34) garantit effectivement la libre détermination de son opinion de la façon la plus complète possible. Les électeurs disposent pour cela de toute une série de moyens. Le matériel de propagande en est un, mais il y a aussi les réseaux sociaux, internet, les débats et reportages des médias, les campagnes et affiches des partis... Et ceux qui voudraient avoir accès à cette propagande pour se forger leur opinion peuvent la demander au bureau communal. Finalement, tous les partis sont dans la même situation, il n’y en a pas un plus désavantagé qu’un autre », explique la Chancelière Gladys Winkler-Docourt. En revanche, rien n’empêcherait un citoyen d’intenter un recours. Mais selon la Chancelière, « le vice n’est pas tel qu’il justifierait de prendre d’autres mesures ou de reporter le vote ». /jpi-gtr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus