Le nouveau bâtiment de Clair-Logis fait débat

Une motion au Conseil de ville de Delémont veut que la fondation ou la commune soient propriétaires ...
Le nouveau bâtiment de Clair-Logis fait débat

Une motion au Conseil de ville de Delémont veut que la fondation ou la commune soient propriétaires du futur nouvel édifice pour les personnes âgées

La résidence Clair-Logis à Delémont. La résidence Clair-Logis à Delémont.

La ville de Delémont ou la Fondation Clair-Logis doivent devenir propriétaire du futur nouveau bâtiment à la route de la Mandchourie. C’est ce que demande une motion du conseiller de ville socialiste Marc Ribeaud qui a été déposée lundi soir lors de la dernière séance du législatif. L’élu estime qu’une reprise du projet par les collectivités publiques permettrait d’éviter des charges exorbitantes concernant l’édifice destiné aux personnes âgées qui doit être construit à la place du bâtiment existant. Pour rappel  : le projet de nouveau bâtiment de Clair-Logis a été développé en collaboration avec une société privée. La fondation - qui est de droit privé mais sous responsabilité communale - deviendrait ainsi locataire de l’édifice. Marc Ribeaud et le groupe socialiste craignent pour sa pérennité. L’élu indique que la location annuelle du bâtiment pourrait être de l’ordre d’un million de francs par an. Pour Marc Ribeaud, il ne s’agirait plus d’un partenariat public-privé équilibré mais d’un désengagement communal dangereux au profit du privé. Sa motion demande donc au Conseil communal de trouver une solution pour que la fondation ou la municipalité deviennent propriétaires de l’édifice. /comm-fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes