Reconstruction en vue pour l’écusson jurassien de Glovelier

Un groupe de citoyens va lancer une souscription publique pour refaire à neuf l’installation ...
Reconstruction en vue pour l’écusson jurassien de Glovelier

Un groupe de citoyens va lancer une souscription publique pour refaire à neuf l’installation en bois qui est visible loin à la ronde

L'état de l'écusson s'est fortement dégradé ces dernières années. L'état de l'écusson s'est fortement dégradé ces dernières années.

L’écusson jurassien de Glovelier va faire peau neuve. Un groupe de citoyens s’est mobilisé pour monter un projet de reconstruction de l’installation en bois sur laquelle est peint le drapeau du canton. Aucune rénovation significative n’a été menée sur le site depuis plus de 20 ans et l’état de l’écusson s’est fortement dégradé ces dernières années. Concrètement, il est prévu de détruire complètement la structure et de la reconstruire avec du bois de la région. Des collaborations sont envisagées avec la bourgeoisie de Glovelier et le triage forestier.

Les travaux sont devisés à 50'000 francs. L’accès au site et la topographie des lieux ont notamment fait grimper les coûts. Une souscription publique sera lancée pour trouver des fonds, mais les entités publiques seront également sollicitées. Le Mouvement autonomiste jurassien entend aussi s’associer à la démarche. Il dit vouloir se joindre à la souscription publique, une fois que le rattachement de Moutier au canton du Jura sera acquis. L’inauguration du nouvel écusson est d’ailleurs prévue en septembre 2021, un mois qui marquera le 70e anniversaire de l’homologation officielle du drapeau jurassien dans la Constitution du canton de Berne.

Comme l’ont souligné les porteurs du projet, l’écusson jurassien de Glovelier n’appartient à personne, mais à tout le monde en même temps. Réalisé en 1964 sur les hauteurs du village vadais par la section locale du Rassemblement jurassien, il a connu une histoire mouvementée. Durant les années de braises, l’ouvrage était surveillé nuit et jour. Deux militants antiséparatistes l’avaient même fait exploser en 1978. /alr

L'écusson vu de derrière. L'écusson vu de derrière.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus