Viens, la porte est ouverte - La Maison Coghuf

Le fils de l'artiste, Alain Stocker, nous a ouvert les portes de la maison familiale à Muriaux
Viens, la porte est ouverte - La Maison Coghuf

Le fils de l'artiste, Alain Stocker, nous a ouvert les portes de la maison familiale à Muriaux

L'atelier de Coghuf n'a pas changé depuis le décès de l'artiste en 1976. L'atelier de Coghuf n'a pas changé depuis le décès de l'artiste en 1976.

Le petit village de Muriaux cache un somptueux bijou : la maison familiale et l’atelier de l’artiste Ernst Stocker, plus connu sous le pseudonyme de Coghuf.

Dans notre région, il est principalement connu pour avoir réalisé des vitraux qui ornent les fenêtres de plusieurs églises jurassiennes, notamment celles de Soubey, Lajoux, de Moutier ou encore de Courtételle.

Nous avons pu pénétrer dans sa ferme et y découvrir son atelier, resté parfaitement intact depuis sa disparition.

La visite se passe avec son fils, Alain Stocker, qui nous explique l’histoire familiale, peu banale...

« C'est comme s'il venait de sortir de son atelier. »

Nous découvrons ensuite la 2ème passion de l’artiste qu’il partageait avec ses enfants : les trains à vapeur.

Alain Stocker, son fils, nous fait part de quelques secrets de famille, au cœur des Franches-Montagnes.\lbe-ssc

« C’est un peu un réchaud à fondue à roulettes. »

Alain Stocker nous a fait visiter la maison familiale et l'atelier de son père, Coghuf. Alain Stocker nous a fait visiter la maison familiale et l'atelier de son père, Coghuf.

Coghuf voulait des enfants à chaque fenêtre de la ferme. Il en a eu 10! Coghuf voulait des enfants à chaque fenêtre de la ferme. Il en a eu 10!


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus