Vers une numérisation accrue pour l’administration cantonale

Le Gouvernement jurassien estime que la crise du coronavirus doit faciliter la digitalisation ...
Vers une numérisation accrue pour l’administration cantonale

Le Gouvernement jurassien estime que la crise du coronavirus doit faciliter la digitalisation au sein des services de l’Etat et va s’engager en ce sens

Le Gouvernement veut accroître la numérisation au sein de l'administration cantonale. (Photo libre de droit). Le Gouvernement veut accroître la numérisation au sein de l'administration cantonale. (Photo libre de droit).

La crise du coronavirus doit accélérer la numérisation au sein de l’administration cantonale jurassienne. Le Gouvernement répond ainsi à une question écrite de Nicolas Maître. Le député socialiste souhaitait savoir si le canton du Jura allait maintenir, voire augmenter, le recours au télétravail et aux réunions à distance après la période de semi-confinement le printemps dernier. L’élu demandait également si la crise du covid-19 avait accentué la fracture numérique sur le territoire cantonal.

Dans sa réponse, le Gouvernement jurassien ne cache pas ses intentions. Il affirme que la période de semi-confinement a montré qu’il est possible de mettre en œuvre des changements très rapidement. Pour l’exécutif cantonal, il est « maintenant essentiel de profiter de cette dynamique et d’investir durablement dans la numérisation ». Le Gouvernement jurassien précise encore qu’il va « mettre en œuvre des mesures visant à favoriser le télétravail au sein de l’administration » sur la base de l’expérience acquise et des constats d’amélioration. Le Gouvernement jurassien cite également le projet de réforme de l’Etat qu’il a initié et qui comprend un volet important de digitalisation des services de l’administration ainsi que la mise en place de nouvelles prestations en ligne pour la population.

Quant à la question de la fracture numérique, l’exécutif indique que la couverture du Jura en haut débit peut être qualifiée de bonne et que les perspectives d’évolution sont réjouissantes. Il souligne que l’aménagement des infrastructures de base sur le territoire communal relève de la responsabilité de chaque commune. Le Gouvernement indique, enfin, que le projet de cyberadministration canton-communes qui est en cours vise notamment à identifier les besoins pour améliorer la digitalisation des relations entre les citoyens et les collectivités publiques. Une stratégie Etat-communes doit encore être définie avant d’être validée. /fco


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus